Rechercher

Le soldat le plus gravement blessé à Gaza en 2009 s’est marié

Dix ans après avoir été gravement blessé par un tir ami, Ben Spitzer a passé la bague au doigt de son "âme sœur" entouré de sa famille et de ses compagnons d'armes

Ben Spitzer, le soldat le plus gravement blessé de l'opération Plomb durci contre Gaza, signe sa ketouba avant son mariage à Ashkelon, le 7 octobre 2019. (Crédit : Chabad Youth Organization)
Ben Spitzer, le soldat le plus gravement blessé de l'opération Plomb durci contre Gaza, signe sa ketouba avant son mariage à Ashkelon, le 7 octobre 2019. (Crédit : Chabad Youth Organization)

Le soldat le plus gravement blessé durant la guerre de Gaza en 2009 a convolé en justes noces lundi, plus de 10 ans après avoir failli perdre la vie dans les combats.

Ben Pitzer était soldat dans l’unité d’élite Golani lors de l’opération Plomb durci, une guerre contre le Hamas qui a éclaté fin décembre 2009. Quelques jours après le début des combats, l’unité de Spitzer a été déployée à la frontière nord de Gaza, où elle a été visée par des tirs accidentels d’autres soldats israéliens.

Selon les médias, quand les tanks israéliens stationnés à proximité ont repéré des mouvements à la frontière à l’aube du 5 janvier, ils ont tiré des obus d’artillerie, ignorant qu’il s’agissait de troupes israéliennes.

Le tir ami a tué 4 soldats et blessé 24 autres, dont Spitzer.

פורסם על ידי ‏‎Menachem Kutner‎‏ ב- יום שני, 7 באוקטובר 2019

Spitzer a été transféré à l’hôpital dans un état critique avec d’importantes lésions cérébrales et le bras droit écrasé.

Il a subi plusieurs interventions chirurgicales cruciales, des opérations cérébrales et sa main droite a été amputée. Il a subi de nombreuses opérations au fil des ans et suivi des années de rééducation.

Lundi, Spitzer a épousé Linoy, une jeune femme originaire de Bat Yam, entouré de sa famille et de ses amis.

« Nous sommes si émus. Ce n’était vraiment pas évident », a raconté le père de Spitzer, Ofer, au quotidien Yediot Ahronot juste avant la cérémonie. « Pour nous, c’est un rêve qui devient réalité. »

Tomer Pellman, compagnon d’armes de Spitzer, a confié au Yediot que Linoy était « l’âme sœur » de Spitzer.

Une explosion contrôlée d’une maison palestinienne pendant que des chars israéliens entrent dans la bande de Gaza, le 16 janvier 2009. (Crédit : Sebastian Scheiner/AP)

Pellman a ajouté que l’ensemble de l’unité brigade Golani est venu fêter le mariage de Spitzer mardi.

« Les gars de notre unité qui étaient avec nous [au moment des faits] sont déjà mariés avec des enfants, alors être ici aujourd’hui, ça a un gout de victoire, d’une certaine manière », a déclaré Pellman. « Toute l’unité Golani est réunie là pour se réjouir et danser toute la nuit. »

« Le voir sous la « houppa va être très émouvant, et penser à mon ami qui a tout perdu en une seconde, et qui s’est battu pendant des années pour récupérer… même si nous sommes des fiers gars de Golani, je ne pense pas qu’il y aura un seul œil sec dans la salle », a-t-il dit.

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...