Le soldat tué dans l’attaque terroriste était Omri Levi, 19 ans
Rechercher

Le soldat tué dans l’attaque terroriste était Omri Levi, 19 ans

Le migrant érythréen pris par erreur pour un terroriste de Beer Sheva meurt des suites de ses blessures après avoir reçu une balle à la tête et avoir été battu par des passants

Le sergent Omri Levi, 19 ans, tué dans un attentat terroriste à Beersheba, le 18 octobre 2015 (Photo: Autorisaton)
Le sergent Omri Levi, 19 ans, tué dans un attentat terroriste à Beersheba, le 18 octobre 2015 (Photo: Autorisaton)

Le soldat tué dimanche soir dans une attaque terroriste à Beer Sheva a été identifié par l’armée comme étant Omri Levi, âgé de 19 ans, de Sde Hemed. Sa famille a été informée.

Dans le même temps, des responsables à l’hôpital Soroka de Beer Sheva déclarent que le demandeur d’asile érythréen, sur qui on a tiré dessus après l’avoir confondu avec un terroriste lors de l’attaque à la gare routière de Beer Sheva, a succombé à ses blessures.

La police a ouvert une enquête sur la mort du migrant. Des images amateur du moment suivant l’attaque montrent une foule de passants frappant et donnant des coups de pieds à l’homme gisant dans une marre de sang, apparemment après avoir pensé qu’il était un des assaillants.

Près d’une douzaine de personnes ont été blessées dans l’attaque terroriste, y compris un soldat gravement et trois soldats légèrement.

Selon l’enquête initiale de la police, un assaillant palestinien a poignardé un soldat et lui a volé son arme, puis a ouvert le feu sur la gare routière bondée. L’homme non identifié, que l’on croit être un Palestinien, a ensuite été abattu par des rispostes de forces de l’ordre après s’être retranché aux toilettes.

Dans la confusion de l’attaque, deux officiers, l’un d’une unité anti-terrorisme et l’autre de la police des Frontières, ont confondu un ressortissant érythréen pour un deuxième tireur et lui ont tiré à la tête.

« Nous parlons d’une attaque terroriste très grave qui aurait pu entraîner des conséquences sévères si ce n’était sans une réponse forte et rapide et des forces de sécurité », a déclaré Rubik Danielovitch, le maire de Beer Sheva, à la Deuxième Chaîne après l’attaque.

« J’appelle aux résidents : je comprends la vague d’émotions, mais tout particulièrement maintenant, nous devons nous contenir, être équilibrés et agir calmement. Ne pas faire la justice de nos propres mains », a-t-il insisté.

La police a déclaré qu’un homme, que l’on pense être un Palestinien, est entré dans la gare routière armé d’un pistolet et d’un couteau. Il a poignardé et tué Levi, âgé de 19 ans, et a blessé 11 autres personnes, y compris quatre soldats et quatre officiers de police.

Gadi Abuchatzeira, l’asssistant du chef de Magen David Adom de la région du Negev, a déclaré que les urgentistes intervenus sur le lieu de l’attaque ont trouvé de nombreux blessés, tous âgés d’une vingtaine d’années, à l’intérieur de la gare routière.

« Nous sommes arrivés sur les lieux en masse et nous sommes dispersés dans toute la gare à la recherche d’autres victimes. Nous avons fait un tri et commencé à donner les premiers soins d’urgence. Deux personnes, blessées au torse, étaient inconscientes », a déclaré Abuchatzeira.

« Quatre des blessés étaient totalement conscients dans des conditions modérées et souffrant de blessures par balles au torse et aux jambes. Une femme a également été blessée par un tir aux membres », a-t-il continué.

Des images de vidéo de sécurité de l’attaque diffusées à la télévision israélienne semblaient montrer plusieurs personnes en train de s’éloigner d’un homme, sur qui des officiers finissent par tirer plusieurs fois.

Sur l’image, aucune arme ne peut être vue dans sa main, et il semble être en train de s’échapper lui-même.
La police enquêtait aussi sur des informations de témoins visuels qui ont déclaré avoir vu deux hommes, peut-être de complices, fuir les lieux de l’attaque.

L’attaque du soir dans la ville de sud était la première dans ce qui avait été un jour tranquille, à la suite d’un week-end avec sept attaques ou tentatives d’attaque au couteau à Jérusalem, Hébron et ailleurs, en pleine recrudescence d’attaques par des terroristes palestiniens au cours de récentes semaines.

Adiv Sterman et Judah Ari Gross ont contribué à cet article.

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...