Le trésor viticole d’Hermann Goering
Rechercher

Le trésor viticole d’Hermann Goering

Des vins français avaient été pillés pendant la Seconde guerre mondiale

Adolf Hitler et Hermann Göring au balcon de la Chancellerie, à Berlin, le 16 mars 1938. (Crédit : Bundesarchiv, Bild/Wikipedia)
Adolf Hitler et Hermann Göring au balcon de la Chancellerie, à Berlin, le 16 mars 1938. (Crédit : Bundesarchiv, Bild/Wikipedia)

Pendant la Seconde Guerre mondiale, l’Allemagne nazie a pillé des domaines viticoles français dont des grands crus ont été retrouvés dans des caves de Moldavie, rapporte l’Express.

Cricova est connue pour être l’une des plus grande caves à vin du monde. C’est dans ses galeries souterraines que des vins tels que « Château Mouton Rothschild Pauillac, 1er cru classé, 1936 » et « Richebourg – Domaine de la Romanée Conti, 1935 » ont été cachés.

Dans cette cave immense, aux alentours de 120 kilomètres de galeries, près d’un million de bouteilles sont entreposées. L’une d’entre elle prénommée Ierusalim de pasti remonte à 1902 et vient de Palestine.

Toute une partie de cette cave est dédiée à une collection « historique » de vins. Selon l’Express, une partie de ces bouteilles appartenaient à la collection personnelle d’Hermann Goering, militaire allemand et ministre de l’Air sous le IIIe Reich.

En 1945, l’Allemagne nazie perd la guerre. C’est alors que les soviétiques découvrent le trésor de Goering dans l’une de ses résidences. Ces bouteilles sont d’abord transportées à Moscou où une partie est consommée. Le restant des bouteilles sera envoyé à Cricova.

Goering, connu pour son goût développé des mondanités, avait entrepris de dévaliser des grandes caves françaises comme celle de la Tour d’argent à Paris. Il avait également organisé l’importation de vins français vers l’Allemagne, rapporte l’Express.

Pour cela, son intermédiaire, Heinz Bomers, se rend dans des grandes maisons bordelaises et selon Sébastien Durand, enseignant-chercheur à l’université de Bordeaux Montaigne, lorsque les domaines appartiennent à des Anglais ou des juifs, la production de vins est confisquée.

C’est par ce procédé qu’en 1941, Goring acquiert 10 % des stocks du Château Mouton Rothschild.

L’ambassadeur de Moldavie en France, Lilian Moraru, a tenu à préciser qu’il n’est pas possible de retracer l’authenticité des bouteilles de vin trouvées dans la cave de Cricova.

A ce jour, 455 bouteilles venant de France et faisant partie de la collection de Goering, sont entreposées dans les caves de Cricova.

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...