Le tribunal annule la grève prévue du tramway de Jérusalem
Rechercher

Le tribunal annule la grève prévue du tramway de Jérusalem

La direction et les conducteurs sont appelés à donner un dernier coup de pouce aux négociations dans le conflit salarial

Le tramway de Jérusalem, devant l'Institut pontifical Notre-Dame. (Crédit : Shmuel Bar-Am)
Le tramway de Jérusalem, devant l'Institut pontifical Notre-Dame. (Crédit : Shmuel Bar-Am)

Le tribunal de travail de Jérusalem a émis une ordonnance contre une grève planifiée par les conducteurs du tramway de la ville qui aurait annulé mardi le service ferroviaire.

Dans sa décision de lundi soir, la cour a ordonné à la direction du tramway, aux employés et à la confédération syndicale Histadrout, qui a aidé à organiser la grève prévue, d’accélérer les négociations en vue d’un règlement de leur différend.

Les conducteurs réclament une augmentation de salaire qui selon eux est en souffrance.

L’ordonnance de suspension expirera dans une semaine.

Le tribunal a noté dans sa décision la récente vague d’attaques terroristes palestiniennes et les heurts à Jérusalem Est qui ont déjà créé des difficultés de transport et autres pour les habitants de la ville.

« Les écarts » entre les parties, dit la décision, « ne sont pas grands, et il faut donc donner un dernier coup de pouce aux négociations, et ne pas créer des difficultés supplémentaires pour les résidents de Jérusalem. »

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...