LeBron James critiqué pour son post sur « l’argent des juifs » sur Instagram
Rechercher

LeBron James critiqué pour son post sur « l’argent des juifs » sur Instagram

La superstar de la NBA a présenté ses excuses, et a retiré sa vidéo chantant des paroles de la chanson "Asmr" du rappeur 21 Savage après les critiques de ses fans

LeBron James écoute une question lors d'une conférence de presse après la cérémonie d'inauguration de l'école "I Promise" à Akron, en Ohio, le 30 juillet 2018. (AP Photo/Phil Long, Fichier)
LeBron James écoute une question lors d'une conférence de presse après la cérémonie d'inauguration de l'école "I Promise" à Akron, en Ohio, le 30 juillet 2018. (AP Photo/Phil Long, Fichier)

LeBron James, la superstar de la NBA, s’est fait critiquer ce week-end pour avoir posté une vidéo de lui-même chantant les paroles d’une chanson de rap qui contient une phrase sur « l’obtention de cet argent juif ».

Le texte complet de la chanson « Asmr » de 21 Savage dit : « Nous avons obtenu cet argent juif, tout est casher (sur Dieu) Je me suis acheté une Aventador et j’ai acheté à ma gonzesse un Roadster (directement), je vais au magasin avec ma Lambo, je fais signe avec mes portes ».

James a depuis retiré le message de son compte Instagram, mais pas avant que ses fans ne l’accusent de son manque de sensibilité.

Après un match de dimanche soir contre les Grizzlies de Memphis, James s’est excusé pour le poste après qu’un journaliste d’ESPN lui a posé des questions à ce sujet.

« Je vous présente mes excuses, c’est sûr, si j’ai offensé quelqu’un… Ce n’est pas pour ça que j’ai choisi de partager ces paroles. Je le fais toujours [paroles de chansons]. C’est ce que je fais. Je monte dans ma voiture, j’écoute de la bonne musique et c’est ce qui en a résulté. J’ai donc pensé que c’était un compliment et, de toute évidence, pas du point de vue d’un grand nombre de personnes. Toutes mes excuses. Ce n’était certainement pas mon intention, de toute évidence, de faire du mal à qui que ce soit », a-t-il dit.

C’était la deuxième fois en moins d’une semaine que l’attaquant des LA Lakers se retrouvait sous les feux des projecteurs pour des propos sur des questions raciales.

James a donné un point de vue cinglant sur les propriétaires d’équipe de la NFL dans le dernier épisode de son émission sur HBO « The Shop », vendredi, disant que la National Gridiron League est dirigée par des « vieux blancs » avec une « mentalité d’esclave ».

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...