L’écrivain juif Marek Halter, 85 ans, agressé chez lui
Rechercher

L’écrivain juif Marek Halter, 85 ans, agressé chez lui

L'agression a eu lieu la nuit dernière ; l'intellectuel a fait état de "quelques coups" qui lui ont laissé "des bleus et quelques blessures" ; la police a ouvert une enquête

Marek Halter, à Strasbourg, en 2010. (Crédit : Ji-Elle / CC BY-SA 3.0)
Marek Halter, à Strasbourg, en 2010. (Crédit : Ji-Elle / CC BY-SA 3.0)

L’écrivain et intellectuel juif Marek Halter, 85 ans, a été agressé chez lui par deux individus dans la nuit de vendredi 12 à samedi 13 février, a rapporté ce samedi Le Figaro.

Il s’est confié au journal suite à son agression : « Je m’étais assoupi dans mon fauteuil, en train de vérifier mon manuscrit [de son prochain livre], quand j’ai senti une présence et vu un homme cagoulé au-dessus de moi, et un autre dans l’embrasure de ma porte. Les deux portaient des gants noirs et m’ont semblé professionnels, agiles. J’ai attrapé celui qui était près de moi, pour lui demander ce qu’il faisait chez moi. Il m’a ensuite donné quelques coups, me laissant des bleus et quelques blessures. ‘Si tu cries, t’es mort’, m’a-t-il dit. »

Il ajoute que les deux agresseurs, qui auraient pénétré chez lui par une fenêtre, n’ont rien volé. « Ils ont sorti et laissé sur la table ma carte bleue, pour en quelque sorte montrer que ce n’était pas ça qui les intéressait », a-t-il dit. « Ils ont également pris mes clés, comme s’ils avaient l’intention de revenir. »

Déjà agressé à plusieurs reprises durant sa vie, Marek Halter explique : « D’habitude, quelques mots antisémites ou racistes sont lancés mais là, rien, comme si on voulait juste me prévenir. »

Selon l’écrivain, son prochain livre, Un monde sans prophètes, dans lequel il s’attaque aux autorités religieuses, pourrait être à l’origine de l’agression, bien que les agresseurs ne l’ont pas mentionné. La sortie de l’ouvrage est prévue le 4 mars prochain.

Marek Halter a déposé plainte et la police a ouvert une enquête.

Il y a un an, des affiches de son nouveau livre Pourquoi les Juifs ? avaient été vandalisées avec des tags antisémites.

L’une des affiches dégradées du dernier livre de Marek Halter dans le métro parisien. (Crédit : UEJF / Twitter)

Il a reçu de nombreux soutiens sur les réseaux sociaux suite à son agression de la nuit dernière, notamment de la part de l’ambassade d’Israël en France, d’Anne Hidalgo, maire de Paris, de Marlène Schiappa, ministre déléguée chargée de la Citoyenneté, de Richard Ferrand, président de l’Assemblée nationale, de Xavier Bertrand, président de la région Hauts de France, d’Olivier Faure, député et premier secrétaire PS, de Manuel Valls, ancien Premier ministre, d’Hassen Chalghoumi, imam de Drancy, de Jean-Luc Romero-Michel, adjoint à la mairie de Paris, de Yannick Hoppe, ancien maire du Bourget, de Francis Kalifat, président du CRIF, de Gil Taieb, vice-président du FSJU et du CRIF, de l’UEJF et de sa présidente Noémie Madar, de Jack Yves Bohbot, vice-président du Consistoire de France, d’Arié Bensemhoun, directeur d’El Net France, ou encore de Philippe Meyer, président du B’nai B’rith France.

D’origine polonaise, Marek Halter a fui le ghetto de Varsovie avec ses parents pendant la Seconde Guerre mondiale, avant que la famille ne soit évacuée en République socialiste soviétique d’Ouzbékistan. Il a écrit de nombreux livres sur le judaïsme et l’histoire du peuple juif et est un défenseur du dialogue interreligieux. Il a été fait Officier de la Légion d’honneur et Commandeur de l’ordre des Arts et des Lettres.

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...