L’édification d’une stèle en l’honneur des Justes de l’Indre
Rechercher

L’édification d’une stèle en l’honneur des Justes de l’Indre

70 Indriens ont été reconnus comme Justes parmi les nations par Israël

Le mur des Justes, allée des Justes à Paris, avec les noms des Justes parmi les nations français. (Crédit : Marcvjnicolas/Wikimedia commons/CC BY-SA 3.0)
Le mur des Justes, allée des Justes à Paris, avec les noms des Justes parmi les nations français. (Crédit : Marcvjnicolas/Wikimedia commons/CC BY-SA 3.0)

Une stèle honorant les Juste de l’Indre a été installée à Châteauroux au square du Général de Gaulle lors d’une cérémonie mi-avril.

Des associations d’anciens combattants étaient présentes ainsi que des représentants de la région et du département. Anne Jeanjacques, professeur au Conservatoire, a interprété Le Kaddish de Maurice Ravel et Que serais-je sans toi d’Aragon, rapporte La Nouvelle République.

Paula Kerob, présidente de l’Alliance France-Israël du département de l’Indre, est à l’initiative de l’installation de cette stèle, financée par des fonds publics, qui symbolise la fraternité et le courage de ces Justes qui ont accueilli des Juifs pendant la Seconde Guerre mondiale.

Alain Kleinmann est l’artiste qui a été en charge d’insérer une oeuvre dans cette stèle. Cette stèle verticale est composée de la liste des 70 noms des Indriens qui ont porté secours aux Juifs fuyant les nazis et d’une sculpture en bronze.

Ainsi au-dessus de cette liste un carré en bronze en bas relief représente des valises superposées. Selon l’artiste, ces valises représentent le juif errant qui a dû fuir la France occupée pour se rendre en sécurité dans la zone libre.

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...