L’EI prend le contrôle d’un poste-frontière irakien avec la Syrie
Rechercher

L’EI prend le contrôle d’un poste-frontière irakien avec la Syrie

"Il n'y a plus de militaires pour assurer la sécurité du poste-frontière", a précisé Saad Jassem

Des membres armés du groupe terroriste Etat islamique (Crédit capture d'écran YouTube)
Des membres armés du groupe terroriste Etat islamique (Crédit capture d'écran YouTube)

Les djihadistes du groupe Etat islamique (EI) ont pris dimanche un poste-frontière irakien avec la Syrie après le retrait des forces gouvernementales, ont rapporté un officier de police et un reponsable provincial.

« Daech (acronyme arabe pour l’Etat islamique) a pris ce matin le contrôle d’al-Walid, un point de passage entre l’Irak et la Syrie après le retrait de l’armée et des gardes-frontières », a déclaré un colonel de la police.

L’EI avait déjà capturé vendredi celui de Tanaf, le poste-frontière côté syrien, privant ainsi le régime de Bashar el-Assad de tout point de contrôle le long de ses frontières terrestres à l’exception de ceux avec le Liban.

Les forces gouvernementales irakiennes stationnées à al-Walid se sont repliées temporairement vers Trebil,le poste-frontière avec la Jordanie, selon l’officier de police.

Les djihadistes de l’EI s’étaient emparés l’an dernier d’un autre poste-frontière entre la province sunnite d’al-Anbar et la Syrie tandis qu’un autre point de passage entre les deux pays est contrôlé par les forces kurdes.

Un responsable à la frontière irakienne a confirmé le retrait des froces gouvernementales d’al-Walid. « Il n’y a plus de militaires pour assurer la sécurité du poste-frontière », a précisé Saad Jassem, en ajoutant que l’EI contrôlait à présent les deux côtés de la frontière.

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...