Rechercher

L’enquête se poursuit dans l’affaire visant Ary Abittan, accusé de viol

Les investigations devraient se concentrer sur l’entourage professionnel de l'acteur, accusé d’avoir déjà eu des comportements déplacés avec des femmes sur des plateaux de tournage

L'acteur français Ary Abittan assiste à un match de football de L1 entre le Paris Saint-Germain et Montpellier Herault SC au stade Parc des Princes à Paris, le 1er février 2020. (Crédit : MARTIN BUREAU / AFP)
L'acteur français Ary Abittan assiste à un match de football de L1 entre le Paris Saint-Germain et Montpellier Herault SC au stade Parc des Princes à Paris, le 1er février 2020. (Crédit : MARTIN BUREAU / AFP)

L’acteur Ary Abittan a été mis en examen le 2 novembre dernier pour viol après les accusations et la plainte d’une femme, avec laquelle il entretenait une relation intime régulière depuis début septembre. Le comédien de 47 ans, qui a mis une pause à sa carrière, a ensuite été laissé libre sous contrôle judiciaire.

Alors qu’il a décidé de garder le silence pour laisser la police enquêter et « respecter la parole de la victime » selon son avocate, Me Caroline Toby, le journal Le Parisien a dévoilé quelques nouveaux éléments et précisions sur l’affaire.

La jeune femme, âgée de 23 ans, accuse le comédien de lui avoir imposé un rapport anal auquel elle n’aurait pas consenti. Les faits se seraient déroulés au domicile de l’acteur situé dans le VIIIe arrondissement de la capitale, près des Champs-Elysées.

Niant d’abord les faits, M. Abittan a ensuite indiqué « ne pas s’être aperçu des réticences » de la jeune femme, a rapporté Le Parisien.

Alors que les enquêteurs remontent actuellement le fil de la relation entre la jeune femme et l’homme – ils aurait eu une dizaine de relations sexuelles jusqu’à la nuit des faits présumés –, ils semblent s’intéresser en particulier à la personnalité de l’acteur.

Selon Le Parisien, avant la nuit des faits, la plaignante se serait déjà confiée à ses proches sur le « côté dominateur » de l’homme lors de leurs rapports, alors qu’il était « mignon et câlin » le reste du temps.

La jeune femme de 23 ans n’aurait initialement pas voulu déposer plainte, mais aurait été incitée à le faire par ses amis, la poussant à franchir les portes du commissariat le 31 octobre à 3h30 du matin.

Les investigations devraient maintenant se concentrer sur l’entourage professionnel d’Ary Abittan, accusé d’avoir déjà eu des comportements déplacés avec des femmes sur des plateaux de tournage.

Au début du mois, le chroniqueur Guillaume Genton de l’émission « Touche pas à mon poste » avait expliqué avoir été en contact avec Arash Derambarsh, l’avocat de la présumée victime. « Cette affaire ne serait pas uniquement une affaire de viol, ce serait également une affaire de violence. Il y aurait eu des violences perpétrées par Ary Abittan sur cette jeune femme. L’avocat parle d’une violence inouïe et des blessures auraient été constatées par l’Unité médico-judiciaire », avait-il rapporté.

« La victime se dit ‘traumatisée physiquement et moralement’ par les faits. Elle n’est plus retournée en cours après les faits et elle est recluse », avait-il ajouté.

Ary Abittan, qui a démarré sur les planches avec des spectacles humoristiques, est surtout connu du grand public pour son rôle de gendre de Christian Clavier dans la trilogie « Qu’est-ce qu’on a fait au bon dieu ? » de Philippe Chauveron (2014, 2019 et 2022).

Habitué des émissions d’Arthur sur TF1, il a également joué dans des téléfilms, dont « Apprendre à t’aimer » de Stéphanie Pillonca sur la trisomie 21, distingué au festival de Luchon en 2020.

Dans le dernier film de Claude Lelouch, « L’amour, c’est mieux que la vie », il tient l’un des rôles principaux avec Gérard Darmon et Philippe Lellouche.

Humoriste, Ary Abittan doit se produire sur scène à partir de décembre avec son nouveau one man show, « Pour de vrai », avant une tournée en France jusqu’en 2023.

Dans ce spectacle, ce « divorcé, papa de trois filles et fils de deux parents angoissés (…) évoque sans tabous sa vie quotidienne avec sa sensibilité », annonce le résumé.

Il a pour le moment suspendu ses projets professionnels et leur promotion, et a été écarté d’une série de M6, « L’Homme de nos vies », qu’il avait commencé à tourner. Il a été remplacé par l’acteur Jonathan Zaccaï. On ignore si c’est la production, la chaîne ou Ary Abittan lui-même qui a décidé de ce changement de casting.

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...