Israël en guerre - Jour 231

Rechercher

L’envoyé humanitaire de Biden à Gaza va être remplacé

Lise Grande, ex-coordinatrice humanitaire pour le Yémen, pour l'Irak et le Soudan, va prendre la place de David Satterfield

Jacob Magid est le correspondant du Times of Israël aux États-Unis, basé à New York.

L'assistant du Secrétaire d'Etat américain David Satterfield s'exprime lors d'une rencontre avec le Premier ministre Saad Hariri à Beyrouth, au Liban, le 5 mars 2019.  (Crédit : AP Photo/Bilal Hussein)
L'assistant du Secrétaire d'Etat américain David Satterfield s'exprime lors d'une rencontre avec le Premier ministre Saad Hariri à Beyrouth, au Liban, le 5 mars 2019. (Crédit : AP Photo/Bilal Hussein)

Le haut-responsable de la Maison Blanche en charge de la question de l’aide humanitaire à Gaza va démissionner cette semaine et il sera remplacé par une ancienne coordinatrice aux Nations unies, une femme qui a travaillé pendant plusieurs décennies sur le terrain, au Moyen-Orient, ont fait savoir deux sources américaines proches du dossier au Times of Israel, mardi.

David Satterfield, diplomate vétéran, avait quitté sa vie de retraité pour prendre le rôle d’envoyé humanitaire à Gaza, moins de deux semaines après l’attaque du 7 octobre.

Ce poste avait été créé par l’administration du président américain Joe Biden qui, s’il avait apporté son soutien à la guerre contre le Hamas à Gaza, avait reconnu qu’elle pouvait potentiellement faire payer un prix lourd à la population civile de la bande.

Le diplomate de longue date au sein du département d’État qui, dans sa carrière, avait été ambassadeur américain en Turquie, sera remplacé par Lise Grande qui est actuellement à la tête de l’US Institute for Peace, ou USIP.

Grande a travaillé sur le terrain pendant des décennies lorsqu’elle était coordinatrice humanitaire, pour l’ONU, au Soudan, en Inde, en Irak et plus récemment au Yémen. Elle avait pris la tête de l’USIP en 2020.

Satterfield, qui avait pris un congé temporaire de sa fonction de directeur de l’école de politique publique de la Rice University, conservera un rôle de haut-conseiller au sein du département d’État, ont précisé les deux sources.

Le remplacement du diplomate vétéran, cette semaine, permet à ce dernier de partir à un moment marqué par des améliorations dans l’acheminement de l’assistance à Gaza.

Il a confié aux journalistes, mardi, qu’après des mois de lenteur de la part d’Israël concernant l’approvisionnement en aide humanitaire au sein de l’enclave côtière et après un entretien téléphonique sévère entre Biden et le Premier ministre Benjamin Netanyahu, le 4 avril, Jérusalem avait pris des « initiatives significatives » en faveur de l’entrée de l’assistance à Gaza.

« Le volume d’aide humanitaire qui entre et qui, plus important encore, est distribué à la population de toute la bande a augmenté de manière significative », a-t-il déclaré, soulignant la décision prise par Israël d’ouvrir de nouveaux postes-frontières et d’augmenter l’assistance en provenance de la Jordanie.

Il a toutefois ajouté que « le risque de famine, dans toute la bande de Gaza, est très élevé et dans le nord en particulier ».

Il quittera son poste quelques jours avant le début des travaux de construction d’une jetée, par les États-Unis, qui permettra d’ouvrir une voie maritime que les aides pourront emprunter, ce qui permettra de multiplier leur volume dans tout le territoire de la bande.

Des Palestiniens transportant un matelas sur un chemin, dans les décombres des immeubles de Khan Younès, le 7 avril 2024. (Crédit : AFP)

Satterfield a appelé Israël à faire davantage pour faciliter les efforts visant à écarter le spectre de la famine à Gaza, notamment en ouvrant des itinéraires d’acheminement supplémentaires dans toute la bande, les deux principaux étant saturés.

Satterfield a aussi noté la nécessité, pour l’ONU, d’augmenter le nombre de camions qui entrent à Gaza de manière à ce que les aides qui ont été approuvées, ces dernières semaines, puissent être délivrées.

En savoir plus sur :
S'inscrire ou se connecter
Veuillez utiliser le format suivant : example@domain.com
Se connecter avec
En vous inscrivant, vous acceptez les conditions d'utilisation
S'inscrire pour continuer
Se connecter avec
Se connecter pour continuer
S'inscrire ou se connecter
Se connecter avec
check your email
Consultez vos mails
Nous vous avons envoyé un email à gal@rgbmedia.org.
Il contient un lien qui vous permettra de vous connecter.
image
Inscrivez-vous gratuitement
et continuez votre lecture
L'inscription vous permet également de commenter les articles et nous aide à améliorer votre expérience. Cela ne prend que quelques secondes.
Déjà inscrit ? Entrez votre email pour vous connecter.
Veuillez utiliser le format suivant : example@domain.com
SE CONNECTER AVEC
En vous inscrivant, vous acceptez les conditions d'utilisation. Une fois inscrit, vous recevrez gratuitement notre Une du Jour.
Register to continue
SE CONNECTER AVEC
Log in to continue
Connectez-vous ou inscrivez-vous
SE CONNECTER AVEC
check your email
Consultez vos mails
Nous vous avons envoyé un e-mail à .
Il contient un lien qui vous permettra de vous connecter.