Israël en guerre - Jour 144

Rechercher

Leo Dee n’a « aucune haine » envers les terroristes qui ont tué sa femme et ses filles

L'Israélo-britannique a raconté que des amis palestiniens sont venus le voir en larmes après l'annonce des décès et que l'un des organes de sa femme est allé à un Arabe

Lucy et Leo Dee. (Autorisation)
Lucy et Leo Dee. (Autorisation)

Le rabbin israélo-britannique dont la femme et les deux filles ont été tuées ce mois-ci lors d’une fusillade sur une route de Cisjordanie a déclaré qu’il n’avait « aucune haine » envers les personnes qui ont abattu sa famille, dans des commentaires diffusés dimanche.

Lucy Dee, 48 ans, et ses filles Maia Dee, 20 ans, et Rina Dee, 15 ans, ont été tuées après que des terroristes palestiniens ont ouvert le feu sur la voiture dans laquelle elles se trouvaient alors qu’elles traversaient le nord de la vallée du Jourdain, le 7 avril. Les deux filles ont été tuées sur place, tandis que Lucy a été transportée d’urgence à l’hôpital dans un état critique, mais a succombé à ses blessures trois jours plus tard.

Les suspects sont toujours en fuite malgré les promesses des autorités de les retrouver et de les traduire en justice.

« Je n’ai aucune haine envers les terroristes », a déclaré Leo Dee à la Douzième chaîne. « J’aimerais évidemment qu’ils soient capturés et traités avec toute la justice qu’ils méritent, mais surtout qu’ils ne recommencent plus jamais ce genre de choses. »

« Rien ne ramènera nos bien-aimées Lucy, Maia et Rina », a déclaré Leo Dee, assis devant sa maison dans l’implantation d’Efrat, en Cisjordanie, à côté de son fils et de ses deux filles. Ils se trouvaient dans une voiture séparée alors que la famille se rendait à Tibériade pour des vacances lorsque l’attaque a eu lieu.

« Je me concentre sur l’avenir, pour nous et pour le peuple israélien », a-t-il déclaré.

« Certains de mes amis palestiniens des villages voisins m’ont laissé des messages en larmes, parce que je les connaissais depuis de nombreuses années, ils connaissaient Lucy, ils connaissaient les filles », a déclaré Leo, expliquant comment il avait développé des amitiés avec des constructeurs et des jardiniers qu’il employait pour travailler sur sa maison.

« Nous avons passé beaucoup de temps ensemble. Parce que je n’ai jamais eu de gardiens, je n’ai pas d’arme, et je passais la journée à travailler chez moi pendant qu’ils venaient, et nous finissions par bavarder, prendre un café, parler de leurs enfants, parler de nos enfants. Nous leur faisions confiance, je leur faisais entièrement confiance pour la famille. C’est toujours le cas, plus que n’importe quelle autre personne que je connais. »

« Lorsque j’ai parlé à l’un de mes amis récemment, il m’a dit : ‘Écoutez, nous vous aimons' », a ajouté Dee, en précisant qu’il pensait que la majorité des Palestiniens étaient « des gens honnêtes ».

Le Premier ministre Benjamin Netanyahu a rendu une visite de condoléances à la famille Dee dimanche, où Dee a déclaré qu’ils ont discuté du processus de deuil, que le Premier ministre a vécu lorsque son frère Yonatan a été tué dans le célèbre raid d’Entebbe en 1976.

« J’ai insisté auprès de lui sur la valeur du rassemblement du peuple juif, qui passe par l’amour, l’accueil des gens et la recherche du bien », a déclaré Dee.

« Je ne sais pas pourquoi nous devons nous concentrer sur les choses qui nous poussent et nous éloignent les uns des autres, parce que nous pouvons nous concentrer sur les choses que les différents segments de la population réalisent », a-t-il ajouté.

Le Premier ministre Benjamin Netanyahu, à gauche, serrant la main du rabbin Leo Dee, qui a perdu sa femme et ses deux filles dans un attentat terroriste, lors d’une visite shiva, à Efrat le 16 avril 2023. (Crédit : Amos Ben-Gershom/GPO)

Les organes de Lucy Dee ont été transplantés mardi quelques heures avant ses funérailles, sauvant ainsi la vie de cinq personnes, selon le Centre national de transplantation. Leo Dee a déclaré dimanche à Sky News qu’il était fier que les organes de sa femme puissent être utilisés pour aider les gens, et que l’un d’entre eux comprenait un patient arabe.

« Je suis extrêmement fier de chacun d’entre eux. Nous sommes très fiers que Lucy ait sauvé cinq vies. Deux cornées ont également été sauvées, ce qui signifie que deux autres opérations auront lieu », a-t-il déclaré.

« L’une d’entre elles était arabe. Je pense que c’est important pour nous car Lucy était très attachée aux relations pacifiques avec nos voisins et je pense qu’elle aurait été très fière d’avoir sauvé la vie d’un Arabe, même dans cette situation », a-t-il ajouté.

La famille Dee a enterré Lucy deux jours seulement après avoir enterré ses filles Maia et Rina, toutes trois tuées dans l’attaque terroriste. La famille, qui a immigré du Royaume-Uni il y a neuf ans, possède la double nationalité.

De gauche à droite : Lucy Dee, avec ses filles Rina et Maia. Elles sont mortes toutes les trois après une fusillade terroriste en Cisjordanie le 7 avril 2023. (Autorisation)

On pense que les suspects se cachent dans le nord de la Cisjordanie.

Au cours de la semaine écoulée, la famille a reçu la visite du président Isaac Herzog et de son épouse Michal, du maire d’Efrat Oded Revivi, du chef du parti HaMahane HaMamlahti Benny Gantz et du ministre de la défense Yoav Gallant, entre autres.

Quelques heures après la fusillade meurtrière, un Arabe israélien a foncé avec sa voiture sur un groupe de touristes près d’une promenade à Tel Aviv, tuant Alessandro Parini, un ressortissant italien, et blessant sept autres personnes.

En savoir plus sur :
S'inscrire ou se connecter
Veuillez utiliser le format suivant : example@domain.com
Se connecter avec
En vous inscrivant, vous acceptez les conditions d'utilisation
S'inscrire pour continuer
Se connecter avec
Se connecter pour continuer
S'inscrire ou se connecter
Se connecter avec
check your email
Consultez vos mails
Nous vous avons envoyé un email à gal@rgbmedia.org.
Il contient un lien qui vous permettra de vous connecter.