Israël en guerre - Jour 282

Rechercher

L’épouse de Simcha Rothman s’est sentie « agressée » par les chahuteurs de New York

Hannah Rothman a affirmé que les manifestants masculins l'ont mise mal à l'aise, mais a interrompu l'interview quand elle a été interrogée sur le manque de "sang-froid" de son mari

Hannah Rothman s'adressant à la Douzième chaîne, depuis New York, le 4 juin 2023. (Crédit : Capture d'écran de la Douzième chaîne ; utilisée conformément à l'article 27a de la loi sur le droit d'auteur)
Hannah Rothman s'adressant à la Douzième chaîne, depuis New York, le 4 juin 2023. (Crédit : Capture d'écran de la Douzième chaîne ; utilisée conformément à l'article 27a de la loi sur le droit d'auteur)

L’épouse du député Simcha Rothman a déclaré dimanche qu’elle s’était sentie « agressée » par des manifestants américains qui ont affronté le couple à New York au cours du week-end, après quoi son mari a violemment arraché un mégaphone des mains de l’une des manifestantes.

Hannah Rothman a brusquement mis fin à son interview avec Rafi Reshef, de la Douzième chaîne, après que ce dernier a tenté de lui demander quels étaient les dangers auxquels elle était confrontée et a décrit son mari comme n’étant « pas exactement connu pour son calme et son flegme britanniques ».

Le député du parti HaTzionout HaDatit, l’un des principaux architectes du projet controversé du gouvernement visant à réformer le système judiciaire, a été pris pour cible par des manifestants qui l’ont régulièrement traqué en Israël.

Des expatriés et des visiteurs israéliens opposés au projet ont pris le relais alors que Rothman et d’autres membres de la coalition du Premier ministre Benjamin Netanyahu se rendaient à New York au cours du week-end.

Sur la vidéo de l’altercation de vendredi soir, on peut voir Simcha Rothman marcher sur un trottoir de New York avec son épouse et trois gardes du corps de la Knesset. Plusieurs manifestants sont vus et entendus entourant les Rothman et leur escorte, dont au moins une personne munie d’un mégaphone, et l’on peut entendre les manifestants accuser le législateur de détruire l’économie israélienne et lui dire de rentrer chez lui.

À un moment donné, Simcha Rothman s’est brusquement retourné et a saisi avec force un mégaphone rouge des mains d’une femme qui se trouvait à quelques pas derrière lui.

Le député, qui se trouvait à New York pour assister à la parade annuelle « Celebrate Israel » à Manhattan, a déclaré dimanche que des manifestants avaient piétiné le pied de sa femme, lui avaient lancé des vœux de mort et lui avaient crié dans les oreilles à l’aide d’un mégaphone, ce qui, selon lui, constitue une forme d’agression.

Hannah Rothman a déclaré à la Douzième chaîne qu’elle s’était sentie « agressée, attaquée, entourée de toutes parts par des hommes, ce qui m’a laissée extrêmement mal à l’aise et exposée ».

Elle a également fait remarquer que les gardes du corps n’avaient pas l’autorité nécessaire pour s’occuper des manifestants puisqu’ils se trouvaient sur un sol étranger, lorsqu’on lui a demandé dans quelle mesure elle était réellement en danger.

« Ce n’était pas une manifestation, ils ont appelé Simcha ‘Demon Rothman’. Ils ont crié, nous ont harcelés pendant 20 minutes, nous ont insultés, quelqu’un a dit à Simcha ‘J’espère que ta vie sera courte’. Ce n’était vraiment pas une manifestation », a-t-elle déclaré.

Mais Hannah a elle-même protesté lorsque l’intervieweur a souligné le style combatif de son mari, un juriste qui parle vite et qui a un penchant pour le sarcasme.

« Ce que je pensais et ce qu’on m’a dit, c’est que je parlerais de l’expérience que j’ai vécue », a-t-elle répondu. « Je ne veux pas répondre à ce genre de choses. »

Un instant plus tard, elle a dit qu’elle mettait fin à la discussion et s’est déconnectée de l’interview.

Hannah a déclaré qu’on lui avait laissée entendre que l’interview porterait sur la manière dont elle avait vécu l’altercation et qu’elle n’avait aucune envie de débattre de l’image publique de son mari, avant de raccrocher.

Lors d’une conférence organisée par le groupe Besheva à New York plus tard dans la journée de dimanche, Simcha Rothman a déclaré que la manifestation avait été « une attaque personnelle » contre lui.

La réforme du système judiciaire vise à transférer aux pouvoirs exécutif et législatif certains des pouvoirs du système judiciaire, que les architectes du projet jugent excessifs.

Les opposants du projet estiment qu’il risque d’asservir le tribunal au gouvernement et de mettre en péril les principes d’un gouvernement démocratique, notamment l’indépendance des tribunaux.

En savoir plus sur :
S'inscrire ou se connecter
Veuillez utiliser le format suivant : example@domain.com
Se connecter avec
En vous inscrivant, vous acceptez les conditions d'utilisation
S'inscrire pour continuer
Se connecter avec
Se connecter pour continuer
S'inscrire ou se connecter
Se connecter avec
check your email
Consultez vos mails
Nous vous avons envoyé un email à gal@rgbmedia.org.
Il contient un lien qui vous permettra de vous connecter.
image
Inscrivez-vous gratuitement
et continuez votre lecture
L'inscription vous permet également de commenter les articles et nous aide à améliorer votre expérience. Cela ne prend que quelques secondes.
Déjà inscrit ? Entrez votre email pour vous connecter.
Veuillez utiliser le format suivant : example@domain.com
SE CONNECTER AVEC
En vous inscrivant, vous acceptez les conditions d'utilisation. Une fois inscrit, vous recevrez gratuitement notre Une du Jour.
Register to continue
SE CONNECTER AVEC
Log in to continue
Connectez-vous ou inscrivez-vous
SE CONNECTER AVEC
check your email
Consultez vos mails
Nous vous avons envoyé un e-mail à .
Il contient un lien qui vous permettra de vous connecter.