Une proche de Poutine fait scandale après avoir patiné en tenue de déportée juive
Rechercher

Une proche de Poutine fait scandale après avoir patiné en tenue de déportée juive

Tatiana Navka portait un uniforme rayé de camp de concentration et étoile jaune ; La ministre israélienne de la Culture a fustigé le numéro

L’épouse du porte-parole du président russe Vladimir Poutine a présenté samedi soir un numéro de patinage artistique sur le thème de l’Holocauste pendant une populaire émission de téléréalité.

Tatiana Navka, ancienne médaillée olympique de patinage artistique et épouse de Dmitry Peskov, le porte-parole en chef de Poutine, portait un uniforme rayé de camp de concentration complété d’une étoile de David jaune, pour concourir pour les premières places de l’émission « Ice Age ».

Elle et son partenaire Andre Burkovsky ont patiné au son de « Beautiful That Way », de la chanteuse israélienne Achinoam « Noa » Nini.

Le numéro a été bien reçu par le public.

Sur Instagram, Navka a déclaré que le spectacle de quatre minutes était basé sur le film de 1997, « La vie est belle ».

« Basé sur l’un des films préférés ! Montrez ce film à vos enfants ! », a-t-elle écrit samedi.

Navka, habituellement glamour, a ajouté que son apparence simple sans maquillage « était nécessaire » au spectacle.

Dimanche matin, le site d’informations russe Rambler titrait « Tatiana Navka apparaît en public sans maquillage ».

Navka et Burkovsky ont obtenu un score de 12.00, mais il n’a pas été immédiatement précisé si le duo était qualifié pour la prochaine étape de la compétition.

La ministre de la Culture et des Sports Miri Regev en conférence de presse à Jérusalem, le 31 août 2015 (Crédit : Marc Israël Sellem/Pool)
La ministre de la Culture et des Sports Miri Regev en conférence de presse à Jérusalem, le 31 août 2015 (Crédit : Marc Israël Sellem/Pool)

La ministre israélienne de la Culture et des Sports, Miri Regev, a pour sa part sévèrement critiqué dimanche Navka et son partenaire.

Elle a déclaré à la radio militaire que « le thème de l’Holocauste n’est pas adopté à une fête, pas pour danser, et pas pour les émissions de téléréalité. Toute tentative de présenter l’Holocauste de cette manière est inappropriée. »

Le numéro, qui a rencontré un vif succès dans l’émission, a suscité une vague de commentaires sur les réseaux sociaux et dans des médias internationaux.

« Avez-vous perdu la tête ? Sourire en uniforme carcéral et avec une étoile jaune ! Et le public qui applaudit à tout rompre… Aucun goût, aucun tact, aucune sympathie », a écrit ainsi le téléspectateur Mihael Ratinsky sur le site de la chaîne émettrice du programme Channel One.

Le journal britannique Daily Mail soulignait que « les sourires radieux » avaient « peu de rapport » avec « le thème sinistre » tandis que People Magazine aux Etats-Unis jugeait cette représentation « inquiétante ».

Interrogée par un tabloïd russe, la responsable du Russian Holocaust Center de Moscou, Alla Gerber, a estimé que « de façon générale, il ne devrait pas y avoir de moquerie ou de sourire en coin » sur les questions de la déportation des juifs.

L’AFP a contribué à cet article.

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...