Israël en guerre - Jour 232

Rechercher

L’équipe israélienne participera aux négociations au Caire cette semaine – responsable

Israël annonce officiellement envoyer une délégation aux pourparlers menés par le Qatar, l'Égypte et les États-Unis, qui devraient reprendre cette semaine

Le chef de la CIA William Burns, le chef du renseignement égyptien Abbas Kamel, le chef du Mossad David Barnea et le Premier ministre qatari Mohammed ben Abdulrahman al-Thani. (Crédit : Collage/AP/AFP)
Le chef de la CIA William Burns, le chef du renseignement égyptien Abbas Kamel, le chef du Mossad David Barnea et le Premier ministre qatari Mohammed ben Abdulrahman al-Thani. (Crédit : Collage/AP/AFP)

Une délégation israélienne participera aux négociations prévues au Caire pour tenter de parvenir à faire libérer les otages toujours aux mains du Hamas et de ses complices et de conclure une trêve dans le conflit qui oppose Israël et le groupe terroriste palestinien du Hamas dans la bande de Gaza depuis les massacres barbares perpétrés le 7 octobre, a indiqué dimanche un responsable gouvernemental.

Il s’agit de la première confirmation officielle qu’Israël enverrait une délégation aux pourparlers menés par le Qatar, l’Égypte et les États-Unis, qui devraient reprendre cette semaine.

Un responsable du Hamas a déclaré samedi que le groupe terroriste palestinien enverrait une délégation en réponse à l’invitation des médiateurs égyptiens. Le Hamas a également réitéré sa demande que toute libération d’otages soit conditionnée à un cessez-le-feu total et au retrait israélien de la bande de Gaza, ainsi qu’au retour des Palestiniens déplacés dans le nord de la bande de Gaza.

Le directeur de la CIA, William Burns, devrait participer aux négociations de dimanche, de même que le ministre qatari des Affaires étrangères, l’émir Mohammed ben Abdulrahman al-Thani.

Parmi les responsables israéliens attendus figurent le chef de l’agence de renseignement du Mossad, David Barnea, et celui de l’agence de sécurité intérieure du Shin Bet, Ronen Bar.

La guerre a éclaté lorsque des terroristes du Hamas et leurs complices ont pris d’assaut le sud d’Israël le 7 octobre, tuant près de 1 200 personnes, principalement des civils, tout en prenant 253 otages de tous âges, en commettant de nombreuses atrocités et en utilisant la violence sexuelle comme arme à grande échelle.

129 otages seraient toujours à Gaza, mais pas tous ne sont en vie.

En savoir plus sur :
S'inscrire ou se connecter
Veuillez utiliser le format suivant : example@domain.com
Se connecter avec
En vous inscrivant, vous acceptez les conditions d'utilisation
S'inscrire pour continuer
Se connecter avec
Se connecter pour continuer
S'inscrire ou se connecter
Se connecter avec
check your email
Consultez vos mails
Nous vous avons envoyé un email à gal@rgbmedia.org.
Il contient un lien qui vous permettra de vous connecter.
image
Inscrivez-vous gratuitement
et continuez votre lecture
L'inscription vous permet également de commenter les articles et nous aide à améliorer votre expérience. Cela ne prend que quelques secondes.
Déjà inscrit ? Entrez votre email pour vous connecter.
Veuillez utiliser le format suivant : example@domain.com
SE CONNECTER AVEC
En vous inscrivant, vous acceptez les conditions d'utilisation. Une fois inscrit, vous recevrez gratuitement notre Une du Jour.
Register to continue
SE CONNECTER AVEC
Log in to continue
Connectez-vous ou inscrivez-vous
SE CONNECTER AVEC
check your email
Consultez vos mails
Nous vous avons envoyé un e-mail à .
Il contient un lien qui vous permettra de vous connecter.