Les Arabes en grève contre « les tentatives d’écarter les Musulmans du mont du Temple »
Rechercher

Les Arabes en grève contre « les tentatives d’écarter les Musulmans du mont du Temple »

Toutes les entreprises et les écoles fermeront mardi ; Les députés de la Liste arabe unie conduiront une manifestation

Manifestants arabes israéliens lors d'un rassemblement de soutien au peuple palestinien dans la ville de Nazareth dans le nord d'Israël, e 8 octobre 2015 (Credit photo: AHMAD GHARABLI / AFP)
Manifestants arabes israéliens lors d'un rassemblement de soutien au peuple palestinien dans la ville de Nazareth dans le nord d'Israël, e 8 octobre 2015 (Credit photo: AHMAD GHARABLI / AFP)

L’organe représentatif de la communauté arabe en Israël a appelé dimanche à une grève générale du secteur arabe cette semaine, pour protester contre les soi-disants changements du statu quo sur le mont du Temple et en solidarité avec le peuple palestinien.
 
Toutes les entreprises et les établissements scolaires dans les localités arabes à travers Israël fermeront mardi, pendant que les élus de la Liste arabe unie conduiront une grande manifestation dans la ville de Sakhnin du nord d’Israël. En parallèle, des Palestiniens en Cisjordanie et dans la bande de Gaza envisagent d’organiser une grève le même jour.

La décision de la grève a été prise lors d’une réunion du Comité supérieur de suivi pour les citoyens arabes d’Israël. La réunion, tenue dans la ville arabe de Kafr Qara dans le nord d’Israël, a examiné différentes formes de protestation avant d’appeler à la grève.

La grève portera sur ce que le groupe appelle « les efforts déployés par le gouvernement de Netanyahu pour écarter les Musulmans de la mosquée al-Aqsa. »

Les élus de la Liste arabe unie prévoient également de se rendre mercredi à la mosquée al-Aqsa sur le mont du Temple, en dépit d’une interdiction générale imposée la semaine dernière par le Premier ministre Benjamin Netanyahu sur les visites de députés sur l’esplanade en raison des tensions actuelles. Les élus avaient l’intention de se rendre sur le mont du Temple dimanche mais ont repoussé la visite.

La décision d’interdire l’accès au mont du Temple a été prise fin septembre, mais la police n’a commencé à la mettre en œuvre que la semaine dernière. Elle ne concernait à l’origine que les députés juifs, mais a été étendue à tous les membres de la Knesset, après des protestations de ministres.

Pas tous les Arabes israéliens ne se sont montrés enthousiastes à propos de la grève : le maire de Nazareth Ali Salem a critiqué la décision, a rapporté la Deuxième chaîne, et a appelé les députés de la Liste arabe unie à prendre plutôt des mesures pour calmer la récente flambée de violence.

« Je blâme les dirigeants; ils sont en train de détruire notre avenir, ils sont en train de détruire la coexistence », a dit Salem dimanche au micro de la radio militaire.

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...