Les capacités étonnantes de l’internet des Objets
Rechercher

Les capacités étonnantes de l’internet des Objets

À mesure que les appareils deviennent plus connectés, préparez-vous à ce qu'il surveille le centre commercial, les routes, et même arrête les crises cardiaques, selon Fujitsu CTO

Des dispositifs connectés dans un monde de l'Internet des objets (Crédit :thitivong; iStock by Getty Images)
Des dispositifs connectés dans un monde de l'Internet des objets (Crédit :thitivong; iStock by Getty Images)

À mesure que les appareils deviennent de plus en plus connectés à Internet, l’interaction humaine avec les produits de l’Internet des objets va continuer à progresser – des capteurs surveillant notre trafic routier à la mesure des changements environnementaux en passant par le marketing ciblé dans les magasins.

« L’interface humaine avec IoT continuera à s’étendre », a déclaré Glenn Fitzgerald, directeur technique de Product Business Line dans la région Europe, Moyen-Orient, Inde et Afrique (EMEIA), chez Fujitsu Ltd., la compagnie de technologie japonaise d’information et de communication, ayant généré 40 milliards de dollars de revenus l’an dernier.

Fitzgerald était en Israël le mois dernier pour marquer l’année d’activités de vente du géant japonais en Israël. « Alors que les capteurs deviennent omniprésents, ils permettent à plus d’applications de localisation d’emmener le concept de Pokémon Go au niveau suivant », a-t-il déclaré dans une interview accordée au Times of Israël.

Pokémon Go est le jeu de réalité augmentée basé sur la localisation développé par Nintendo où des joueurs couraient, armés de leurs smartphones, dans les jardins ou les rues de leur quartier afin d’essayer d’attraper les Pokémons virtuels qui apparaissaient. Les applications compatibles avec la localisation peuvent prendre la forme d’un marketing ciblé, basé sur l’emplacement d’un client dans un centre commercial, par exemple. Ou ils peuvent être utilisés pour un voyage planifié aux heures de pointe ou dans un jeu de réalité virtuelle mobile.

Glenn Fitzgerald, directeur technique de Product Business Line dans la région EMEIA à Fujitsu Ltd. (Autorisation)

Par exemple, a expliqué Fitzgerald, les capteurs IoT seront capables de détecter l’entrée d’une personne dans un magasin – basé sur la reconnaissance faciale d’une photo contenue dans les détails de son compte – et de diffuser des offres à cette personne via son smartphone en fonction de leur historique d’achat en boutiques. Ou, quand une personne passe un examen de la vue, une application permettra une image de cette personne portant des lunettes proposées. Dans les jeux de réalité virtuelle, lorsque les accessoires tels que les lunettes Apple seront suffisamment fonctionnels, ils permettront la superposition du monde réel avec des images de jeux.

« Donc, le type contre qui vous allez vous battre au paintball ressemblera davantage à un orque avec une épée magique, qu’à votre compagnon de la rue armé d’un pistolet de paintball », a-t-il dit.

En outre, Fitzgerald a prédit que l’utilisation accrue de l’IoT aura également un impact sur les soins de santé – avec de plus en plus de capteurs implantés chez les personnes pour surveiller leur santé.

« En intégrant cette capacité, par exemple, dans le cadre de stimulateurs cardiaques ou d’autres dispositifs, les professionnels de la santé seront en mesure de surveiller étroitement les conditions médicales et les données leur permettront de prévoir une crise potentielle, comme une crise cardiaque ».

« Un de mes amis a été équipé d’un stimulateur cardiaque suite à une crise cardiaque dans le cadre d’un projet pilote IoT », a-t-il déclaré. Le stimulateur cardiaque était équipé de capteurs et d’appareils Bluetooth qui permettaient le téléchargement des données en temps réel vers une station périphérique du domicile du patient. Ces données ont ensuite été transmises à un système de connaissance de la santé cardiaque dans le Cloud, qui a analysé les données et diffusé une image presque en temps réel de la santé de son cœur.

« Un jour de l’année dernière, le système l’a appelé et lui a dit de se reposer et de prendre des médicaments, car il risquait une nouvelle attaque. Il l’a fait, et rien ne lui est arrivé. Cela semble un bon exemple; entièrement automatisé, et donc 7 x 24 x 365 de soins de santé préventifs », a déclaré Fitzgerald.

D’autres implants se développeront probablement autour de la surveillance des problèmes de santé chroniques, comme les implants de glycémie pour le diabète, et des implants plus intrusifs et complets – couvrant la santé et la sécurité personnelle – pour les personnes atteintes de maladies dégénérescentes comme la maladie d’Alzheimer.

Le marché mondial de l’Internet des objets est estimé à plus de 1,7 billion de dollars d’ici à 2019, et le nombre d’appareils connectés dans le monde devrait atteindre 20,35 milliards la même année, selon Statista.

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...