150 blessés pendant la fête annuelle de Lag BaOmer
Rechercher

150 blessés pendant la fête annuelle de Lag BaOmer

Des dizaines de milliers de personnes se sont rassemblées au mont Meron pour la fête ; Netanyahu fait une apparition inattendue à un feu de joie

Prières sur le mont Meron près d'une ambulance, le 26 mai 2016. (Crédit : Magen David Adom)
Prières sur le mont Meron près d'une ambulance, le 26 mai 2016. (Crédit : Magen David Adom)

Le service de premiers secours Magen David Adom a traité 150 personnes dans la nuit de mercredi à jeudi dans le nord d’Israël, alors que des dizaines de milliers de croyants ont convergé vers le mont Meron pour la fête annuelle de Lag BaOmer.

Dix-sept personnes ont été emmenées à l’hôpital. Deux personnes étaient dans un état moyen à sérieux en raison d’une intoxication alcoolique.

La fête, marquée par des feux de joie, commémore le décès du rabbin Shimon Bar Yochai, sage du deuxième siècle, qui est enterré à Meron avec son fils.

Des centaines d’équipes de premier secours étaient prêtes sur le lieu de pèlerinage, gérant deux cliniques, des ambulances, des motos de secours et même des Segways. Les 150 personnes ayant eu besoin de soin à Meron souffraient principalement de brûlures légères, d’abus d’alcool et de déshydratation, selon Magen David Adom.

Les 17 personnes ayant besoin de soins supplémentaires ont été emmenées au centre médical Ziv de Safed et au centre médical Poriya.

A Jérusalem, des pompiers ont sauvé cinq chatons qui auraient été jetés dans les feux de joie.

Des niveaux de pollution de l’air inhabituellement élevés ont été enregistrés dans tout le pays jeudi matin en raison des feux de joie, ont annoncé les médias israéliens.

L’année dernière, la police avait estimé que 60 000 personnes s’étaient rendues aux célébrations de Lag BaOmer sur le mont Meron. Les secouristes de Magen David Adom avaient soigné 92 personnes qui souffraient de blessures légères tout au long de la nuit de fête en Galilée.

Des juifs ultra-orthodoxes près d'un feu de joie pendant Lag BaOmer, dans le quartier Mea Shearim de Jérusalem, le 25 mai 2016. (Crédit : Yonatan Sindel/Flash90)
Des juifs ultra-orthodoxes près d’un feu de joie pendant Lag BaOmer, dans le quartier Mea Shearim de Jérusalem, le 25 mai 2016. (Crédit : Yonatan Sindel/Flash90)

Shimon Bar Yochai aurait résisté au règne romain puis fui dans une grotte de Galilée, où il a vécu avec son fils pendant 13 ans.

La tradition dit que les deux hommes ont été enterrés dans une tombe au mont Meron à Lag BaOmer, le 33e jour de l’Omer, la période de sept semaines qui sépare les fêtes de Pessah et Shavouot.

Dans les jours précédant Lag BaOmer, les enfants parcourent les rues à la recherche de tous les morceaux de bois qu’ils peuvent rassembler pour leurs feux de bois. Dans certaines communautés juives, la coutume veut que les petits garçons de trois ans se fassent couper les cheveux pour la première fois à Lag BaOmer.

Des juifs ultra-orthodoxes près d'un feu de joie pendant Lag BaOmer, dans le quartier Mea Shearim de Jérusalem, le 25 mai 2016. (Crédit : Yonatan Sindel/Flash90)
Des juifs ultra-orthodoxes près d’un feu de joie pendant Lag BaOmer, dans le quartier Mea Shearim de Jérusalem, le 25 mai 2016. (Crédit : Yonatan Sindel/Flash90)

D’autre part, le Premier ministre Benjamin Netanyahu a fait une apparition inattendue à un feu de joie de Lag BaOmer à Jérusalem pour rejoindre de jeunes habitants pendant la célébration et a même trinqué avec des marshmallows devant les photographes.

« Cet après-midi, j’ai fait une surprise à des garçons et des filles à un feu de camp de Lag BaOmer dans le quartier de Kiryat Yovel. Je souhaite à tout le monde un joyeux Lag BaOmer ! », a déclaré sur Facebook le Premier ministre après l’événement.

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...