Israël en guerre - Jour 284

Rechercher

Les chefs du Hamas envisageraient de quitter le Qatar pour l’Irak – média

Les dirigeants, le personnel et les locaux du groupe terroriste dans la capitale Bagdad seraient placés sous protection iranienne, selon des sources citées par un média émirati

Cette photo du ministère iranien des Affaires étrangères en date du 20 décembre 2023 permet de voir le chef du bureau politique du Hamas installé au Qatar, Ismail Haniyeh, en train de s'adresser aux journalistes au moment de l'arrivée du ministre iranien des Affaires étrangères (absent de la photo), à Doha. (Ministère iranien des Affaires étrangères / AFP)
Cette photo du ministère iranien des Affaires étrangères en date du 20 décembre 2023 permet de voir le chef du bureau politique du Hamas installé au Qatar, Ismail Haniyeh, en train de s'adresser aux journalistes au moment de l'arrivée du ministre iranien des Affaires étrangères (absent de la photo), à Doha. (Ministère iranien des Affaires étrangères / AFP)

Selon un média émirati, les dirigeants du Hamas envisageraient de quitter le Qatar pour l’Irak, alors que le groupe terroriste subit des pressions croissantes de la part de Doha et de Washington pour accepter un accord de cessez-le-feu et libérer les otages qu’il détient dans la bande de Gaza.

Le gouvernement irakien aurait approuvé cette décision le mois dernier. Les dirigeants, le personnel et les locaux du groupe terroriste dans la capitale de Bagdad seraient placés sous protection iranienne, selon des sources citées par The National.

D’autres médias arabes ont récemment rapporté que l’Iran et l’Irak discutaient de l’ouverture d’un bureau de presse et de relations publiques du Hamas dans la capitale irakienne. The National affirme que le Hamas a déjà ouvert un bureau politique à Bagdad au début du mois.

Le chef du politburo du Hamas, Ismail Haniyeh, aurait rencontré des représentants des gouvernements irakien et iranien le mois dernier, selon un député irakien de haut rang ayant des liens étroits avec une milice soutenue par l’Iran, qui s’est entretenu avec The National. Toutefois, les Kurdes irakiens et certains sunnites seraient opposés à cette initiative, craignant qu’elle ne crée des tensions avec les États-Unis. Les sunnites constituent un groupe minoritaire dans l’Irak à majorité chiite.

Le Hamas prévoit de conserver une représentation à Doha pour superviser les relations avec le Qatar, a indiqué une autre source à The National.

Le gouvernement irakien n’a pas répondu aux demandes de commentaires du journal émirati. Toutefois, Izzat al-Rishq, membre du bureau politique du Hamas, a déclaré sur sa chaîne Telegram que cette information était « infondée ».

En savoir plus sur :
S'inscrire ou se connecter
Veuillez utiliser le format suivant : example@domain.com
Se connecter avec
En vous inscrivant, vous acceptez les conditions d'utilisation
S'inscrire pour continuer
Se connecter avec
Se connecter pour continuer
S'inscrire ou se connecter
Se connecter avec
check your email
Consultez vos mails
Nous vous avons envoyé un email à gal@rgbmedia.org.
Il contient un lien qui vous permettra de vous connecter.
image
Inscrivez-vous gratuitement
et continuez votre lecture
L'inscription vous permet également de commenter les articles et nous aide à améliorer votre expérience. Cela ne prend que quelques secondes.
Déjà inscrit ? Entrez votre email pour vous connecter.
Veuillez utiliser le format suivant : example@domain.com
SE CONNECTER AVEC
En vous inscrivant, vous acceptez les conditions d'utilisation. Une fois inscrit, vous recevrez gratuitement notre Une du Jour.
Register to continue
SE CONNECTER AVEC
Log in to continue
Connectez-vous ou inscrivez-vous
SE CONNECTER AVEC
check your email
Consultez vos mails
Nous vous avons envoyé un e-mail à .
Il contient un lien qui vous permettra de vous connecter.