Israël en guerre - Jour 257

Rechercher

Les cornées de Hen Amir, victime du terrorisme, transplantées chez deux patients

La peau et les tendons du policier municipal abattu à Tel Aviv ont aussi été donnés en vue d'une future transplantation

Hen Amir, 42 ans, policier municipal, tué par un terroriste du Jihad islamique palestinien lors d'une attaque terroriste, à Tel Aviv, le 5 août 2023. (Autorisation)
Hen Amir, 42 ans, policier municipal, tué par un terroriste du Jihad islamique palestinien lors d'une attaque terroriste, à Tel Aviv, le 5 août 2023. (Autorisation)

Le Centre National de transplantation a annoncé dimanche que, les cornées du policier municipal de Tel Aviv, Hen Amir, ont été transplantées avec succès à l’hôpital Ichilov de Tel Aviv. Les receveurs sont un homme de 75 ans et une femme de 81 ans, qui souhaitent tous deux rester anonymes.

Hen Amir, 42 ans, a été tué le 5 août lors d’une attaque terroriste dans un quartier animé de Tel Aviv. L’assaillant, Kamel Abu Bakr, 22 ans, habitant de Rummanah – une ville proche de Jénine – a été abattu par le collègue d’Amir et déclaré mort par la suite.

Après que le décès d’Amir a été officiellement prononcé à Ichilov, son épouse a déclaré qu’elle et son mari étaient en faveur du don d’organes et qu’ils portaient tous deux des cartes de don d’organes. En conséquence, la cornée et les tissus (peau et tendons) d’Amir ont été donnés en vue d’une transplantation.

Le chef de la police Kobi Shabtaï a déclaré que les deux policiers municipaux de Tel Aviv avaient abordé un suspect qu’ils avaient vu marcher à l’intersection des rues animées Montefiore et Nachalat Binyamin, où des dizaines de restaurants, de cafés et de bars sont bondés le samedi soir.

Le suspect a d’abord refusé de répondre à leurs appels, et lorsque les deux agents sont descendus de leurs motos, le Palestinien a sorti une arme de poing et a ouvert le feu, touchant Amir. Le second policier a riposté en tirant sur le terroriste.

Abu Bakr, qui était recherché par Israël pour une précédente fusillade menée contre des troupes en Cisjordanie, se cachait dans le camp de réfugiés de Jénine depuis au moins six mois, selon les responsables de la Défense.

La fusillade est survenue alors que les tensions sont vives dans toute la Cisjordanie depuis un an et demi, l’armée israélienne menant des opérations anti-terroristes quasi-quotidiennes en Cisjordanie suite à plusieurs attentats terroristes palestiniens particulièrement meurtriers.

Depuis le début de l’année, les attentats terroristes en Israël et en Cisjordanie ont fait 28 morts et plusieurs blessés graves.

Selon le Times of Israel, 169 Palestiniens de Cisjordanie ont également été tués au cours de cette période – la plupart d’entre eux au cours d’affrontements avec les forces de sécurité ou lors d’attaques, mais certains étaient des civils non impliqués et d’autres ont été tués dans des circonstances peu claires.

En savoir plus sur :
S'inscrire ou se connecter
Veuillez utiliser le format suivant : example@domain.com
Se connecter avec
En vous inscrivant, vous acceptez les conditions d'utilisation
S'inscrire pour continuer
Se connecter avec
Se connecter pour continuer
S'inscrire ou se connecter
Se connecter avec
check your email
Consultez vos mails
Nous vous avons envoyé un email à gal@rgbmedia.org.
Il contient un lien qui vous permettra de vous connecter.
image
Inscrivez-vous gratuitement
et continuez votre lecture
L'inscription vous permet également de commenter les articles et nous aide à améliorer votre expérience. Cela ne prend que quelques secondes.
Déjà inscrit ? Entrez votre email pour vous connecter.
Veuillez utiliser le format suivant : example@domain.com
SE CONNECTER AVEC
En vous inscrivant, vous acceptez les conditions d'utilisation. Une fois inscrit, vous recevrez gratuitement notre Une du Jour.
Register to continue
SE CONNECTER AVEC
Log in to continue
Connectez-vous ou inscrivez-vous
SE CONNECTER AVEC
check your email
Consultez vos mails
Nous vous avons envoyé un e-mail à .
Il contient un lien qui vous permettra de vous connecter.