Les descentes des services d’immigration américains, « inhumaines » pour T’ruah
Rechercher

Les descentes des services d’immigration américains, « inhumaines » pour T’ruah

L'association rabbinique de défense des droits humains qualifie l'expulsion prévue de 2 000 immigrés environ "[d']autre infamie pour les valeurs morales de l'Amérique"

Un agent de l'immigration américain s'apprête à arrêter des immigrants sans papiers à Salem, le 19 juin 2018. (Crédit : Smith Collection/Gado/Getty Images via JTA)
Un agent de l'immigration américain s'apprête à arrêter des immigrants sans papiers à Salem, le 19 juin 2018. (Crédit : Smith Collection/Gado/Getty Images via JTA)

Une association rabbinique de défense des droits humains a dénoncé les descentes prévues contre les immigrés sans papiers aux États-Unis, qu’elle qualifie de « cruelles, immorales et inhumaines ».

Le New York Times a en effet rapporté jeudi que les agents de l’ICE (agence gouvernementale chargée de l’immigration) viseraient des familles sans papiers dès dimanche. L’agence souhaite expulser au moins 2 000 personnes en situation irrégulière, d’après le quotidien.

T’ruah : The Rabbinic Call for Human Rights (L’Appel rabbinique pour les droits humains), une association progressiste représentant plus de 2 000 rabbins, ont vivement dénoncé ces descentes dans un communiqué paru vendredi.

« Ils détruiront des familles et des communautés et renforceront le climat de peur ressenti par ces populations ciblées », a déploré l’association. « Elles constituent une autre infamie pour les valeurs morales de l’Amérique. »

Les associations progressistes juives se montrent très critiques de la politique migratoire du président américain, Donald Trump. Never Again Action (Plus jamais), une nouvelle organisation composée de jeunes Juifs, a ainsi manifesté devant des centre de détention de l’ICE après la publication d’informations faisant état de conditions de détention abjectes pour des milliers de demandeurs d’asile, y compris des mineurs.

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...