Les EAU condamnent la violence d’extrémistes juifs à Jérusalem
Rechercher

Les EAU condamnent la violence d’extrémistes juifs à Jérusalem

Cette rare condamnation d'Israël depuis la signature de l'accord de paix intervient après d'intenses affrontements entre Palestiniens et forces de l'ordre à Jérusalem

La police face aux manifestants du groupe extrémiste juif Lehava à la porte de Damas, à Jérusalem, le 22 avril 2021. (Crédit : Olivier Fitoussi/Flash90)
La police face aux manifestants du groupe extrémiste juif Lehava à la porte de Damas, à Jérusalem, le 22 avril 2021. (Crédit : Olivier Fitoussi/Flash90)

Les Émirats arabes unis ont appelé dimanche Israël à faire retomber les tensions à Jérusalem et ont condamné une récente marche organisée par un groupe juif extrémiste dans la ville.

Cette déclaration constitue une critique rare d’Israël de la part de la nation arabe depuis que les deux pays ont signé un accord de normalisation l’année dernière et que leurs relations sont de plus en plus chaleureuses.

« Les Émirats arabes unis ont exprimé leur inquiétude face aux actes de violence commis par des groupes d’extrême droite dans la partie occupée de Jérusalem-Est, qui ont fait des blessés parmi les civils », indique la déclaration.

Les EAU ont « appelé les autorités israéliennes à assumer leurs responsabilités en vue d’une désescalade et de mettre fin à toutes les agressions et pratiques qui perpétuent la tension et l’hostilité », selon le communiqué.

Des policiers israéliens et des Palestiniens se rassemblent sur une place à l’extérieur de la vieille ville de Jérusalem, dimanche 25 avril 2021. La police israélienne a retiré dimanche les barricades situées à l’extérieur de la vieille ville de Jérusalem qui empêchaient les musulmans de se réunir sur un lieu de rassemblement traditionnel pendant le mois sacré du Ramadan. Les barricades ont déclenché des affrontements nocturnes entre les manifestants palestiniens et la police israélienne, et leur retrait semble avoir pour but d’apaiser les tensions. (Crédit : AP Photo/Ariel Schalit)

Ils ont également souligné « la nécessité de préserver l’identité historique de la ville occupée de Jérusalem ».

La déclaration des EAU ne mentionne pas l’escalade de la violence du Hamas, qui tire des roquettes sur Israël depuis Gaza depuis trois jours, également en réponse aux affrontements de Jérusalem.

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...