Les écoles israéliennes évitent d’enseigner la théorie de l’évolution – médias
Rechercher

Les écoles israéliennes évitent d’enseigner la théorie de l’évolution – médias

La théorie de descendance commune de Charles Darwin est marginalisée et les étudiants étudient plutôt l’adaptation des espèces et les mutations génétiques

Charles Darwin (Crédit :  Shutterstock)
Charles Darwin (Crédit : Shutterstock)

La plupart des écoliers israéliens n’étudient pas la théorie de l’évolution, et le ministère de l’Education encourage discrètement les enseignants à se consacrer à d’autres sujets en biologie, selon un reportage diffusé mercredi.

Plusieurs enseignants se sont confiés à la Dixième chaîne et ont affirmé que le ministère de l’Education préfère qu’ils n’enseignent peu ou pas la théorie de l’évolution. Les enseignants disent ne pas avoir été formés sur le sujet et avoir reçu des allusions de la part du ministère, suggérant qu’il valait mieux se concentrer sur d’autres thèmes.

Les cours de biologie dans les écoles maternelles et primaires ne mentionnent pas la théorie de Charles Darwin, selon laquelle toute forme de vie a évolué d’un ancêtre commun, et au collège, elle est abordée dans le cadre d’un débat général, a fait savoir le reportage.

Il y a quatre ans, le programme scolaire du secondaire a été réformé, a indiqué le reportage. Il y avait auparavant une unité consacrée à la théorie de l’évolution au baccalauréat. Dans le nouveau programme, cette théorie religieusement sensible a été supprimée et remplacée par un module sur la survie des espèces, les mutations génétiques et l’adaptation aux facteurs environnementaux.

Le reportage a également mentionné trois professeurs de biologie qui disent ne pas aborder l’évolution dans leurs cours.

L’évolution de la vie au fil des centaines de millions d’années est cruciale pour comprendre la science et étaye toute la biologie moderne. Cependant, de nombreux fondamentalistes religieux pensent que la théorie de l’évolution contredit la lecture littérale de la Bible, qui affirme que Dieu a créé la vie dans sa forme finale.

« Ne pas l’enseigner revient à retirer une partie très, très essentielle de la science, et la rendre inaccessible aux enfants israéliens », a déclaré le docteur Liat Ben David, directrice général du Davidson Institute for Science Education.

Le ministre de l’Education a défendu son programme.

« Apprendre les principes de l’adaptation à l’environnement est obligatoire au collège », a déclaré le ministère à la Dixième chaîne. « La théorie de l’évolution est facultative au lycée. »

Un rapport du Pew Research Center de 2016 indique qu’à peine plus de la moitié des Juifs israéliens croient en la théorie de l’évolution (53 %) mais d’importantes disparités ont été trouvées entre les différents groupes religieux sur la question.

Seuls 3 % des Juifs ultra-orthodoxes, 11 % des modern-orthodoxes, et 35 % des Juifs traditionalistes croient en l’évolution. Parmi la population laïque, 83 % pensent que les humains et les autres formes de vie ont évolué avec le temps, et 72 % des personnes ayant suivi un parcours universitaire y croient. Près de 80 % des Juifs russophones croient en la théorie de l’évolution. 

La majorité des Juifs ashkénazes croient en la théorie de l’évolution (66 %) et seuls 39 % des Juifs séfarades y croient. Mais davantage de Juifs israéliens croient en la théorie de l’évolution, comparés aux Arabes israéliens, qui ne sont que 37 % à y croire.

Marissa Newman a contribué à cet article.

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...