Israël en guerre - Jour 252

Rechercher

Les familles des victimes et des otages demandent la destitution de Netanyahu

"Comment se fait-il que le Premier ministre sous la surveillance duquel le plus grand nombre d'Israéliens ont été assassinés et pris en otage n'ait pas démissionné ?", a demandé l'oncle d'une victime

David est le fondateur et le rédacteur en chef du Times of Israel. Il était auparavant rédacteur en chef du Jerusalem Post et du Jerusalem Report. Il est l’auteur de « Un peu trop près de Dieu : les frissons et la panique d’une vie en Israël » (2000) et « Nature morte avec les poseurs de bombes : Israël à l’ère du terrorisme » (2004).

Ronni Neeman, dont la nièce a été assassinée par des terroristes du Hamas le 7 octobre, s'exprimant lors d'un rassemblement réclamant l'éviction du Premier ministre Benjamin Netanyahu, le 8 décembre 2023. (Crédit : Times of Israel)
Ronni Neeman, dont la nièce a été assassinée par des terroristes du Hamas le 7 octobre, s'exprimant lors d'un rassemblement réclamant l'éviction du Premier ministre Benjamin Netanyahu, le 8 décembre 2023. (Crédit : Times of Israel)

Quelque 200 à 300 personnes se sont rassemblées vendredi à côté d’une tente installée devant la Knesset, par certaines des familles des personnes tuées et prises en otage le 7 octobre, pour un événement de protestation exigeant la démission du Premier ministre Benjamin Netanyahu.

La foule a reçu plus de détails sur une tentative présumée, pendant la nuit, d’incendie à la tente, où plusieurs membres des familles ont dormi. Les organisateurs de l’événement ont affirmé que la police et d’autres autorités mènent l’enquête, soulignant que la tente a été montée avec toutes les autorisations nécessaires de la part de la Compagnie israélienne d’Electricité.

La tente est ornée d’une banderole sur laquelle on peut lire : « Familles des assassinés pour l’éviction de Netanyahu. »

S’adressant à une foule où beaucoup portaient des tee-shirts exigeant que Netanyahu soit immédiatement démis de ses fonctions, Ronni Neeman, dont la nièce Rotem a été assassinée par des terroristes palestiniens du Hamas lors du Festival Supernova le 7 octobre, a demandé à l’ensemble du gouvernement de démissionner.

« Comment se fait-il que le Premier ministre sous la surveillance duquel le plus grand nombre d’Israéliens ont été assassinés et pris en otage n’ait pas démissionné ? », s’est interrogé Neeman, accusant Netanyahu de « continuer à semer la division » parmi les Israéliens.

Il a imploré « cinq députés » de la coalition dirigée par Netanyahu avant la guerre de soutenir un vote dit de « défiance constructive » pour permettre la mise en place d’un nouveau gouvernement dans les 24 heures et la tenue d’élections législatives une fois la guerre terminée.

« Cinq députés seulement sont nécessaires pour dire : ‘Nous ne pouvons plus’. »

Se sentant « honteux de dire » qu’il a été membre du parti de Netanyahu, Neeman a dénoncé les membres du Likud qui, en début de semaine, ont, selon lui, « incité à la violence contre Tsahal« .

S’adressant à l’ensemble de la coalition, il a déclaré : « La seule chose que vous puissiez faire qui vaille est de vous retirer. Permettez au peuple de ne plus vous voir. »

Neeman a également affirmé que Netanyahu est capable de maintenir les forces de Tsahal déployées à Gaza plus longtemps qu’il ne serait nécessaire. « Parce qu’il sait que lorsque la guerre sera terminée, il sera évincé. »

En savoir plus sur :
S'inscrire ou se connecter
Veuillez utiliser le format suivant : example@domain.com
Se connecter avec
En vous inscrivant, vous acceptez les conditions d'utilisation
S'inscrire pour continuer
Se connecter avec
Se connecter pour continuer
S'inscrire ou se connecter
Se connecter avec
check your email
Consultez vos mails
Nous vous avons envoyé un email à gal@rgbmedia.org.
Il contient un lien qui vous permettra de vous connecter.
image
Inscrivez-vous gratuitement
et continuez votre lecture
L'inscription vous permet également de commenter les articles et nous aide à améliorer votre expérience. Cela ne prend que quelques secondes.
Déjà inscrit ? Entrez votre email pour vous connecter.
Veuillez utiliser le format suivant : example@domain.com
SE CONNECTER AVEC
En vous inscrivant, vous acceptez les conditions d'utilisation. Une fois inscrit, vous recevrez gratuitement notre Une du Jour.
Register to continue
SE CONNECTER AVEC
Log in to continue
Connectez-vous ou inscrivez-vous
SE CONNECTER AVEC
check your email
Consultez vos mails
Nous vous avons envoyé un e-mail à .
Il contient un lien qui vous permettra de vous connecter.