Rechercher

Les firmes israéliennes présentent leurs produits au salon Eurosatory à Paris

56 firmes feront découvrir leurs technologies dans la capitale française, la semaine prochaine - avec notamment des équipements de protection pour les soldats ou des drones

Emanuel Fabian est le correspondant militaire du Times of Israël.

Vue générale du salon de la défense et de la sécurité Eurosatory à Villepinte, près de Paris, le 16 juin 2014. (Crédit : Michel Euler/AP Photo, file)
Vue générale du salon de la défense et de la sécurité Eurosatory à Villepinte, près de Paris, le 16 juin 2014. (Crédit : Michel Euler/AP Photo, file)

Le ministère de la Défense va présenter de nombreuses entreprises et technologies de son secteur au Pavillon national israélien, dans le cadre du salon international consacré à la défense et à la sécurité terrestres et aéroterrestres Eurosatory dont l’édition 2022 est organisée la semaine prochaine à Paris.

Ce salon annuel est considéré comme l’un des plus grands et des plus importants au monde, avec plus de 1 800 firmes en provenance de 63 pays qui présentent leurs nouveautés à plus de 57 500 visiteurs de tout le globe – avec, parmi eux, des délégations officielles de 92 pays.

Ce sont 56 entreprises israéliennes qui exposeront leurs technologies dans le cadre d’Eurosatory dans les domaines de la robotique, des systèmes de drone, des satellites, des équipements de protection pour les forces armées et des équipements de secours, selon un communiqué émis par la SIBAT, l’administration de coopération internationale de la Défense au sein du ministère de la Défense.

« Nous sommes très fiers de cette presque soixantaine d’entreprises qui participent à l’édition de cette année », a commenté le général de brigade Yair Kulas, qui dirige la SIBAT. « Nous allons présenter une vaste gamme de technologies innovantes qui intègrent une importante expérience opérationnelle et qui offrent des solutions à des difficultés variées sur les champs de bataille actuels et sur ceux du futur ».

Le ministère de la Défense estime que la demande générale pour ce type d’équipement et de produits de défense va aller croissante suite à l’invasion de l’Ukraine par la Russie, et Israël s’efforce de répondre à une partie de cette demande.

Les ventes d’armes israéliennes ont atteint un montant record – 11,3 milliards de dollars – en 2021 et les responsables font état d’une forte augmentation de la demande d’armes fabriquées en Israël.

Un missile sol-air SPYDER est tiré lors d’un test sur une photo non datée. (Crédit : Rafael Advanced Defense Systems Ltd.)

En 2021, comme cela déjà été le cas lors des années précédentes, c’est l’Europe qui a été le premier client de produits de défense en Israël, achetant 41% des exportations totales.

« L’Europe est l’un des marchés les plus importants pour nous. Mais, comme vous pouvez le comprendre, il existe un intérêt pour les technologies israéliennes de pointe dans le monde entier. Avec notre expérience opérationnelle, nos technologies sont très, très appréciées sur tout le globe », a déclaré Amira Ilany, directrice de la division Amérique du nord-Europe à la SIBAT, aux journalistes.

Parmi les firmes israéliennes qui seront présentes au pavillon, Elbit Systems, Israel Aerospace Industries, IMI Systems, Israel Weapons Industries, et Rafael Advanced Defense Systems ainsi que des dizaines d’entreprises de taille plus modeste.

« Le ministère de la Défense intègre et soutien les PME du secteur de la Défense qui représentent une partie importante du système de valeur du ministère », a ajouté Ilany. « Nous considérons comme déterminant de renforcer cette industrie innovante et un grand nombre de petites et moyennes entreprises auront leur place au selon Eurosatory ».

Selon un think-tank indépendant qui consacre ses activités à la sécurité dans le monde, Israël a été le dixième pays exportateur d’armes à l’international au cours des cinq dernières années.

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...