Les Hassidiques de Breslev sèment la pagaille à l’aéroport de Kiev
Rechercher

Les Hassidiques de Breslev sèment la pagaille à l’aéroport de Kiev

Des Israéliens bruyants de retour du pélerinage d’Ouman, ont dansé et chanté avec un pilote après avoir détourné les haut-parleurs de l’aéroport pour y transmettre de la musique

La salle d'embarquement à l'aéroport de Kiev (Crédit : Facebook)
La salle d'embarquement à l'aéroport de Kiev (Crédit : Facebook)

Des Hassidiques de Breslev qui revenaient de leur pélerinage annuel à Ouman, en Ukraine, ont utilisé le haut-parleur de l’aéroport, habituellement consacré aux annonces et aux urgences, pour diffuser dans un brouhaha général des chansons hassidiques.

Une vidéo enregistrée mercredi à l’aéroport de Kiev montre des passagers hilares, écoutant des refrains de Breslev résonnant à travers toute la salle d’embarquement.

Un passager présent a déclaré au site israélien Ynet que “des individus de tous types et de toutes sortes viennent à Ouman. Mais un petit groupe, « dont certains sont arrivés ivres ou sous l’emprise de la drogue, ont causé des préjudices à tous les autres”.

Le passager a ajouté que la police locale n’a pas désiré s’impliquer, consciente de la manne économique représentée par les pèlerins. Toutefois, « alors que j’étais assis, en train d’attendre l’embarquement, j’ai ressenti une gêne énorme », a-t-il expliqué.

https://www.facebook.com/ScoopeIsrael/videos/539130586293435/

Une autre vidéo montre les images d’un pilote rejoignant des dizaines de pèlerins Hassidiques dansant en cercle dans l’aéroport. Le pilote pousse des cris d’encouragement à l’attention des danseurs en utilisant un porte-voix, tandis qu’un tambour et des chants criards accompagnent la danse.

Les visiteurs de Breslev à Ouman ont fini par récolter une mauvaise réputation.

Au début de l’année avait été révélé le refus par un hôtel d’Ouman de louer des chambre à des Juifs. Un administrateur du Ouman City Plaza avait expliqué à Eduard Dolinsky, président du Comité Juif Ukrainien, que la police était sur les lieux en raison des dommages commis la dernière fois que les Juifs avaient été autorisés à séjourner à l’hôtel.

Au mois de juin, deux Israéliens avaient été arrêtés par la police ukrainienne à Ouman après avoir tiré au visage d’un homme avec une arme à balles BB, ce qui avait entraîné des affrontements entre des résidents et les Israéliens en séjour.

“Les visiteurs étaient ivres et ils avaient pensé que c’était une bonne idée de tirer depuis la fenêtre de leur chambre d’hôtel à l’aide d’une arme à balles BB sur les passants”, avait déclaré le leader Juif d’Ouman Shimon Buskila à JTA au moment de l’incident.

Hasidim Dancing In Kiev Airport

Posted by Yideo Clips on Wednesday, 5 October 2016

Chaque année, aux environs de la Nouvelle Année juive, ce sont approximativement 25 000 pèlerins juifs en provenance d’Israël, des Etats-Unis et d’Europe qui débarquent à Ouman. Ils s’y réunissent à l’occasion de ce jour, Ouman accueillant le lieu de sépulture du Rabbin Nachman de Breslev, fondateur du groupement au 17e siècle. Ce dernier avait choisi d’être enseveli en ces terres en raison de la mort, lors de progroms, de milliers de Juifs en 1749 et en 1768. Le Rabbin Nachman avait promis à ses disciples qu’il sauverait des tourments de l’au-delà tous ceux qui se seraient recueillis sur sa tombe à Rosh Hashana.

Le pèlerinage a suscité des frictions entre les Israéliens venus de manière prédominante à cette occasion et les locaux, dont beaucoup ressentent les conséquences du bouclage de leurs quartiers pour les pèlerins.

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...