Les hippies sont les bienvenus au Festival de Woodstock de Jérusalem
Rechercher

Les hippies sont les bienvenus au Festival de Woodstock de Jérusalem

Le 8e événement local en l’honneur de "l’Eté de l’amour" musical et iconique de 1969 trouve un nouveau foyer au Yellow Submarine de la capitale

groover au festival annuel de Woodstock à Jérusalem (Crédit : Yehuda HaLevi)
groover au festival annuel de Woodstock à Jérusalem (Crédit : Yehuda HaLevi)

L’été est peut-être fini, mais « l’Eté de l’amour » continue, au moins à Jérusalem ce vendredi.

Le festival Woodstock de Jérusalem est de retour dans sa huitième édition, cette fois-ci dans un lieu plus petit et à une période légèrement différente de l’année.

Malgré ces changements, l’organisatrice Nadia Levene déclare que l’esprit insufflé par le festival de 1969 continue d’influencer des gens de tous âges.

« C’est comme la musique classique. Ça ne vieillit pas. Tous les groupes, toutes les musiques des années 60 et 70, tous les types de fans », a-t-elle déclaré.

L’événement annuel de Jérusalem a commencé en 2009 pour la 40ème anniversaire du festival original de Woodstock qui s’est déroulé dans la ferme de Max Yasgur dans l’état de New York pendant l’été 1969.

La foule participant au festival de Woodstock remplit un amphithéâtre avec la scène au fond, en août 1969 (Crédit : Derek Redmond et Paul Campbell / CCA-SA 3.0)
La foule participant au festival de Woodstock remplit un amphithéâtre avec la scène au fond, en août 1969 (Crédit : Derek Redmond et Paul Campbell / CCA-SA 3.0)

« Nous voulions poursuivre la tradition de Woodstock à Jérusalem », a déclaré Levene.

Levene note que, malgré la réputation plus conservatrice de Jérusalem, le message du festival parle aux habitants.

« Woodstock, c’étaient les hippies, c’étaient des gens qui disaient assez de cette guerre, du Vietnam, de la haine. Nous voulons l’amour, nous voulons la paix, nous voulons la musique, a déclaré Levene. Je pense que cela parle à beaucoup d’Israéliens ».

Les précédentes éditions du Revival Woodstock de Jérusalem se tenaient au stade Kraft de Jérusalem. Cette année, le festival s’est déplacé au Yellow Submarine situé au 13 HaRechavim, avec cinq groupes pour jouer les plus grands tubes du festival légendaire.

« Nous n’avons pas souvent la possibilité de faire ce type de spectacle. C’est une très bonne chance d’avoir cette foule pour jouer ce type de musique », a déclaré Shay Tochner, qui joue pour la troisième fois au festival.

Tochner joue de la musique folk acoustique avec Yonathan Miller et Gabriella Lewis.

Les autres groupes et artistes jouent sont Libi et the Flashbacks qui vont interpréter les Rolling Stones, et des morceaux des Jokers & Thieves, une Creedence Clearwater Revival, Crosby, Stills and Nash et Bob Dylan; l’ensemble de blues de Mark Rashkow & Gary Medwed et Undercover interpréteront un medley de Woodstock.

Libi lors d'une ancienne édition du festival de Woodstock (Crédit : Yehoshua Halevi)
Libi lors d’une ancienne édition du festival de Woodstock (Crédit : Yehoshua Halevi)

Tous les artistes sont israéliens ou israélo-américains, a déclaré Levene. Ils vivent tous en Israël.

Les festivités de cette année tombent en même temps que la fête de Souccot, et vendredi, ce sera Hol HaMoed Souccot. Pour marquer l’événement, Levene a expliqué qu’il y aura la construction d’une souccah, des peintures de visages pour les plus jeunes.

Levene attend quelques centaines de personnes, et si la participation est bonne, elle verra plus grand pour la suite.

« Ce sera un événement différent, mais nous voulons continuer à l’organiser, a-t-elle déclaré. Nous espérons avoir un festival l’été prochain, et ensuite peut-être un autre au Yellow Submarine ».

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...