Les incidents antisémites en Autriche en hausse de plus de 80 %
Rechercher

Les incidents antisémites en Autriche en hausse de plus de 80 %

Un groupe de surveillance local a enregistré 465 plaintes en 2015, plus de 200 d'entre elles concernant des messages internet hostiles

Le documentaire "Crossing the Line 2" est consacré à l'augmentation des actes antisémites sur les campus nord-américains. (Crédit : capture d'écran/autorisation)
Le documentaire "Crossing the Line 2" est consacré à l'augmentation des actes antisémites sur les campus nord-américains. (Crédit : capture d'écran/autorisation)

Le nombre d’incidents antisémites signalés en Autriche a augmenté de plus de 80 % l’année dernière, selon le Forum autrichien contre l’antisémitisme.

Le forum a déclaré que 465 incidents ont été enregistrés au cours de l’année 2015, plus de 200 d’entre eux étant des messages internet hostiles aux Juifs.

Le nombre total des messages internet rapportés à l’autorité de protection constitutionnelle autrichienne comme étant hostiles est resté stable en 2015, mais le nombre de messages susceptibles d’être utilisés dans les procédures pénales a doublé par rapport à 2014, a déclaré à Reuters un porte-parole du ministère de l’Intérieur.

« Tout ceci est terrifiant », a déclaré Oskar Deutsch, président des communautés juives d’Autriche, à l’agence Reuters.

« Il existe une tendance claire à un comportement de plus en plus hostile de la part des musulmans contre les 15.000 Juifs vivant en Autriche », a dit le représentant de la communauté juive.

« Il y a une préoccupation croissante dans notre communauté concernant l’augmentation de la proportion de musulmans en Autriche en raison de l’immigration et des réfugiés. Cela pourrait devenir problématique pour nous », a continué Raimund Fastenbauer.

Dans plusieurs pays européens, dont la France et les Pays-Bas, les groupes de surveillance attribuent la plupart des incidents antisémites aux immigrants en provenance des pays musulmans.

Le Forum autrichien contre l’antisémitisme a commencé à surveiller les incidents antisémites en 2003.

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...