Les incidents antisémites en baisse aux Pays-Bas
Rechercher

Les incidents antisémites en baisse aux Pays-Bas

Sur un total de 126 incidents, 36 ont été commis par l'entourage des victimes : voisins, connaissances ; les incidents dans les écoles sont les plus élevés enregistrés en dix ans

Le rabbin néerlandais Binyomin Jacobs allume une menorah géante à Maastricht, aux Pays-Bas, en 2013 (Crédit : capture d'écran YouTube)
Le rabbin néerlandais Binyomin Jacobs allume une menorah géante à Maastricht, aux Pays-Bas, en 2013 (Crédit : capture d'écran YouTube)

Un organisme d’observation sur l’antisémitisme aux Pays-Bas dit qu’il y eu 126 incidents antisémites dans le pays en 2015 – une diminution de 26 % par rapport à l’année précédente.

Parmi les incidents enregistrés par le Centre d’information et de documentation sur Israël (CIDI) en 2015, 36 étaient dans l’entourage direct des victimes, ce qui signifie des incidents impliquant des voisins ou des connaissances que les victimes connaissaient par opposition aux menaces et aux abus anonymes en ligne.

Cinq incidents impliquaient de la violence physique contre les personnes et six étaient des cas de vandalisme.

La catégorie d’incident la plus courante était les insultes criées ou simplement prononcées dans la rue, ce qui représente 19 % du total, ou 24 incidents.

On décompte 12 cas de harcèlement antisémite en ligne, sous la forme d’e-mails et de messages électroniques.

Les incidents dans les écoles sont les plus élevés enregistrés en dix ans, avec 16 cas. Constatant une augmentation constante de cette catégorie au cours des trois dernières années, la directrice du CIDI, Hanna Luden, l’a qualifiée de « tendance inquiétante » dans une déclaration.

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...