Les Israéliens dans les parcs nationaux et réserves naturelles pour Pessah
Rechercher

Les Israéliens dans les parcs nationaux et réserves naturelles pour Pessah

1 000 personnes célèbrent le Seder de Pessah dans les réserves naturelles; les Israéliens profitent de la fraicheur du climat pour partir en randonnée dans tout le pays

Illustration : Randonneurs près de la mer de Galilée, le plus grand lac d'eau douce d'Israël. (Yossi Zamir / Flash90)
Illustration : Randonneurs près de la mer de Galilée, le plus grand lac d'eau douce d'Israël. (Yossi Zamir / Flash90)

Environ 130 000 Israéliens ont profité du climat agréable et de la fête de Pessah pour visiter dimanche les réserves naturelles et les parcs nationaux du pays.

L’Autorité israélienne de la nature et des parcs (INPA) a déclaré qu’environ 1 000 personnes ont choisi de célébrer le Seder dans les parkings des réserves naturelles, profitant vraisemblablement des espaces en plein air pour organiser des célébrations plus importantes compte tenu des restrictions dues au coronavirus.

Dimanche matin, des dizaines de milliers d’Israéliens ont parcouru les sentiers de randonnée et les sites à travers le pays, profitant de températures printanières plus fraîches que la normale.

Parmi les lieux les plus populaires, on compte le parc Tel Afek, le Nahal Tavor et le Nahal Kaziv ; l’Autorités israélienne de la nature et des parcs ayant même conseillé au public d’éviter ces sites en raison de la congestion.

De plus, des milliers de personnes ont visité les plages de la mer de Galilée et de la mer Morte.

Un couple marche sur un îlot de sel formé sur la mer Morte dans la station balnéaire israélienne d’Ein Bokek le 27 mars 2021. (Crédit : Emmanuel DUNAND / AFP)

« La veille de la fête et le matin du premier jour [de Pessah], de nombreux randonneurs se sont rendus dans les réserves et les parcs pour profiter de nos magnifiques sites naturels et patrimoniaux, a déclaré Raya Sorki de l’INPA, ajoutant que des événements culturels auraient lieu dans les parcs dans les jours qui viennent.

L’année dernière, les Israéliens étaient radicalement confinés chez eux pour la fête de Pessah en raison des réglementations strictes visant à enrayer la pandémie de coronavirus. Cependant, le déploiement rapide des vaccins par Israël a conduit à un assouplissement des restrictions ces dernières semaines.

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...