Les Israéliens revenant de trois pays placés en quarantaine dans des hôtels
Rechercher

Les Israéliens revenant de trois pays placés en quarantaine dans des hôtels

Les voyageurs provenant du Royaume-Uni, du Danemark et d'Afrique du sud sont concernés ; l'entrée en Israël est interdite aux citoyens de ces trois pays où le virus a muté

Des passagers à l'aéroport Ben Gurion près de Tel Aviv, le 13 août 2020. (Flash90)
Des passagers à l'aéroport Ben Gurion près de Tel Aviv, le 13 août 2020. (Flash90)

Le cabinet Corona a approuvé, dimanche, une mesure ordonnant à tous les Israéliens revenant du Royaume-Uni où une nouvelle souche plus infectieuse du coronavirus a été identifiée de se mettre à l’isolement dans un hôtel de quarantaine placé sous l’autorité de l’Etat.

Les ministres ont aussi approuvé cette initiative pour les Israéliens en provenance du Danemark et d’Afrique du sud, où d’autres mutations ont été découvertes.

Les ressortissants de ces trois pays ne seront plus autorisés à rentrer sur le territoire israélien.

Les responsables de la Santé s’inquiètent tout particulièrement de la nouvelle souche de virus qui a été découverte en Angleterre. Le Premier ministre Boris Johnson a déclaré que, selon les données, il serait jusqu’à 70 % plus contagieux.

Une autre variante plus grave du coronavirus a été découverte en Afrique du sud, qui pourrait expliquer la propagation rapide d’une seconde vague qui affecte les plus jeunes, a noté vendredi le ministre de la Santé. Connue sous le nom de Variante 501.V2, elle a été identifiée par les chercheurs sud-africains et toutes les informations la concernant ont été transmises à l’Organisation mondiale de la Santé.

De son côté, le mois dernier, le Danemark a assisté à l’apparition d’une souche mutante virus qui a été transmise des visons aux êtres humains.

Tous les ressortissants israéliens revenant de ces pays devront subir un test de dépistage au coronavirus, ont fait savoir les médias israéliens.

Ils devront rester à l’hôtel pendant une période de quatorze jours à moins d’avoir deux résultats négatifs à des tests de dépistage – ils pourront alors quitter l’hôtel après dix jours d’isolement.

Jusqu’à présent, les voyageurs étrangers pouvaient entrer au sein de l’Etat juif pour prendre part à des événements touchant des parents du premier degré, – des événements dont la liste avait été approuvée par le ministère de la Santé – et dans quelques autres cas de figure.

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...