Les juges envoient un suspect de Duma en résidence surveillée
Rechercher

Les juges envoient un suspect de Duma en résidence surveillée

Un suspect de l'affaire Duma incarcéré ; 4 arabes israéliens arrêtés pour trafic d'armes

Un suspect de l'attaque terroriste à Duma interviewé par la Deuxième chaîne (Crédit : capture d'écran Channel 2)
Un suspect de l'attaque terroriste à Duma interviewé par la Deuxième chaîne (Crédit : capture d'écran Channel 2)

Les juges de la cour de Petah Tikva ont envoyé pour 10 jours en résidence surveillée un détenu suspecté d’avoir pris part au meurtre de trois membres de la famille palestinienne Dawabsha dans l’incendie de leur maison de la village de Duma, en Cisjordanie.

Plus tôt cette semaine, un adolescent relâché après avoir été détenu pour un mois en tant que suspect dans l’attaque terroriste fatale de Duma a affirmé lors d’un entretien avec la Deuxième chaîne que les enquêteurs du Shin Bet l’ont torturé pendant sa détention.

Le mineur, identifié uniquement par son initiale hébraïque « Ayin », a réaffirmé les accusations portées par les avocats des suspects des meurtres du 31 juillet, selon lesquelles l’agence de sécurité interne utilise des techniques sévères d’interrogatoire contre les détenus. Les procureurs de l’Etat ont soumis lundi une déclaration d’intention pour inculper Ayin pour une attaque sur un jeune arabe datant d’il y a deux ans, mais pas pour l’affaire Duma.

L’information, selon laquelle quatre arabes israéliens de Jaljuya ont été arrêtés le mois dernier parce qu’ils auraient participé à un trafic d’armes et auraient été impliqués dans des émeutes en octobre 2015, a été autorisée à la publication.

Les quatre ont été épinglés par une opération commune des services de sécurité du Shin Bet et de la police israélienne.

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...