Les juifs pour Jésus dénoncent la politique de “non conversion” du Vatican
Rechercher

Les juifs pour Jésus dénoncent la politique de “non conversion” du Vatican

Le groupe juif messianique dénonce le revirement de l’Eglise catholique sur l’évangélisme

La nouvelle façade de l'association des juifs pour Jésus de Londres, dans le quartier juif de Hendon. (Crédit : Jenni Frazer/The Times of Israel)
La nouvelle façade de l'association des juifs pour Jésus de Londres, dans le quartier juif de Hendon. (Crédit : Jenni Frazer/The Times of Israel)

L’organisation des juifs pour Jésus a dénoncé le Vatican pour avoir dit que l’Eglise catholique ne devait plus chercher à convertir les juifs au christianisme.

David Brickner, directeur exécutif des juifs pour Jésus, a déclaré dans un communiqué publié vendredi que son organisation trouve cette position « choquante, particulièrement venant d’une institution qui cherche à représenter un nombre significatif de chrétiens dans le monde ».

La déclaration contre la conversion des juifs est apparue dans un document majeur publié jeudi par la commission des relations religieuses avec les juifs du Vatican. Il est paru pour marquer le 50e anniversaire de Nostra Aetate, une déclaration promulguée en 1965 par le concile Vatican II, qui ouvrait la porte à un dialogue judéo-catholique officiel.

Le nouveau document du Vatican, intitulé « les dons et les appels de Dieu sont irrévocables », discute longuement des racines juives du christianisme.

A cause de cela, est-il écrit, l’Eglise est « obligée de voir l’évangélisation des juifs, qui croient en un seul Dieu, d’une manière différente de celles des personnes ayant une autre religion et une autre vision du monde ».

Il est ajouté : « en termes concrets, cela signifie que l’Eglise catholique ne conduit ni ne supporte aucun travail de mission institutionnelle spécifique dirigée vers les juifs ».

Le pape François en train de prier au mur Occidental (Crédit : Kobi Gideon/GPO/Flash90)
Le pape François en train de prier au mur Occidental (Crédit : Kobi Gideon/GPO/Flash90)

Brickner a accusé le Vatican de se plier aux exigences des dirigeants juifs.

« Comment le Vatican peut-il ignorer le fait que la grande commission de Jésus Christ demande que ses adeptes apportent les évangiles à tout le monde ? Se plie-t-il purement aux exigences de certains dirigeants de la communauté juive qui applaudisse le fait d’être sous les radars de l’évangélisation par les catholiques ? Si c’est le cas, il faut lui rappeler qu’ils ont d’abord reçu le message des évangiles de la bouche des juifs qui étaient pour Jésus », a-t-il déclaré.

Les juifs pour Jésus, qui se considère elle-même comme « la plus grande organisation missionnaire juive du monde », compte des branches dans 13 pays et 25 villes.

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...