Les Juifs sud-africains protestent contre la montée de l’antisémitisme
Rechercher

Les Juifs sud-africains protestent contre la montée de l’antisémitisme

Selon le chef de la communauté, un sentiment anti-Israël se répand avec des "attaques haineuses" contre les Juifs : "on nous prévient que ‘notre heure va venir'"

Un drapeau allemand et une croix gammée peint sur un mur à Johannesburg, en Afrique du Sud, le 20 juin 2018.( Crédit : South Africa Jewish Board of Deputies)
Un drapeau allemand et une croix gammée peint sur un mur à Johannesburg, en Afrique du Sud, le 20 juin 2018.( Crédit : South Africa Jewish Board of Deputies)

Le South African Jewish Board of Deputies a protesté jeudi contre ce qu’il a décrit comme une forte recrudescence des messages de menaces antisémites, sur les réseaux sociaux et les rencontres en face-à-face au cours des dernières 24 heures.

Shaun Zagnoev, le président du South African Jewish Board of Deputies, a dit que si l’antisémitisme n’était pas rare, les derniers commentaires en date étaient beaucoup plus violents que d’habitude. Il a aussi déclaré que les expressions extrémistes anti-Israël étaient devenues des attaques vicieuses sur les Juifs.

« Les publications montrent à quel point un sentiment radical anti-Israël peut se transformer en insultes et menaces haineuses contre le peuple juif en général », a-t-il dit dans un communiqué. « On nous traite de ‘merdes’, de ‘rats’, de ‘porcs’, de ‘cochons’, de ‘enf****s aux grands nez’. On nous prévient que ‘notre heure va venir’ et que ‘la Shoah ressemblera à un pique-nique après ce que l’on vous aura fait’ ».

Le communiqué a cité plusieurs incidents, y compris un tweet d’un utilisateur, Matome Letsoalo, qui disait que le South African Jewish Board of Deputies devrait être ‘décimé’.

En outre, des voyageurs en provenance de Tel Aviv ont été insultés quand ils sont arrivés à l’aéroport international OR Tambo à proximité de Johannesburg jeudi.

“You people are wicked. Jews are wicked people, very wicked people.” Just landed on the El Al Flight From Tel Aviv this morning at OR Tambo International and this is what we get upon walking into the airport ! It’s time to make Aliyah !!!

Posted by Dylan Rendel on Wednesday, 20 June 2018

Ailleurs dans Johannesbourg, un drapeau allemand avec une croix gammée a été peint sur un mur dans la rue Hamilton, à Coronationville.

« Chacun de ses incidents ne constitue pas seulement une attaque contre la communauté juive, mais une attaque directe contre notre démocratie », a déclaré Zagnoev. « Le racisme n’a pas de place dans ce pays. »

Il a indiqué que la montée de l’antisémitisme était liée à un fort sentiment anti-Israël exprimé publiquement en Afrique du Sud.

Un mannequin sud-africain, Shashi Naidoo, s’excuse d’avoir soutenu Israël, le 20 juin, 2018. (Crédit : capture d’écran YouTube)

Mercredi, une top-modèle célèbre, Sashi Naidoo, a reçu des menaces de mort et a été soumise à la pression du mouvement de boycott anti-Israël, au point de s’excuser d’une publication sur Facebook en soutien aux actions d’Israël contre le groupe terroriste du Hamas à Gaza, a noté le dirigeant juif.

Dans une vidéo d’excuse pour sa publication, Naidoo, visiblement choquée a dit avoir reçu des menaces de mort et pire encore, non seulement sur sa page Facebook mais aussi directement par téléphone.

Ce n’est pas une coïncidence que les propos antisémites sont survenus après « l’humiliation publique » et la « rééducation » de Naidoo pour avoir exprimé son soutien à Israël, a dit Zagnoev. « Il semblerait que ceux qui soutiennent Israël sont maintenant des cibles ‘légitimes’ d’attaques ».

Le mois dernier, le parti au pouvoir en Afrique du Sud a fustigé les récentes actions d’Israël à la frontière de Gaza, comparant les efforts de l’armée israéliennes visant à empêcher les manifestants palestiniens de traverser la barrière frontalière à la cruauté de l’Allemagne Nazie contre les Juifs.

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...