Les leaders israéliens envoient leurs vœux aux musulmans à la veille de l’Aïd
Rechercher

Les leaders israéliens envoient leurs vœux aux musulmans à la veille de l’Aïd

Le président a salué les autorités arabes et musulmanes pour leur aide dans l'endiguement du coronavirus ; Gantz et Ashkenazi ont également envoyé leurs vœux pour la fête

Jacob Magid est le correspondant pour les questions liées aux implantations pour le Times of Israël

Des femmes palestiniennes préparent des gâteaux traditionnels avant les festivités de l'Aïd al-Fitr, célébrant la fin du mois sacré du ramadan, à Beit Lahia, dans le nord de la bande de Gaza, le 29 mai 2019 (Crédit :   MOHAMMED ABED / AFP)
Des femmes palestiniennes préparent des gâteaux traditionnels avant les festivités de l'Aïd al-Fitr, célébrant la fin du mois sacré du ramadan, à Beit Lahia, dans le nord de la bande de Gaza, le 29 mai 2019 (Crédit : MOHAMMED ABED / AFP)

Les leaders israéliens ont envoyé leurs vœux aux citoyens musulmans du pays à la veille de la fête de l’Aïd al-Fitr, qui commence dimanche et qui marque la fin du mois sacré du Ramadan.

Le président Reuven Rivlin s’est saisi de cette opportunité, dans une déclaration vidéo, pour saluer les autorités arabes musulmanes du pays « qui ont contribué à l’endiguement de l’épidémie de virus et qui se sont occupés de la santé et de la sécurité de tous les Israéliens, Juifs et Arabes, Juifs et musulmans de la même façon ».

Le ministre de la Défense Benny Gantz a, pour sa part, fait l’éloge des citoyens musulmans qui se sont abstenus d’organiser des services de prière massifs pendant tout le Ramadan.

« Et pour notre plus grande satisfaction, ce sens de la responsabilité collective a porté ses fruits », a-t-il écrit sur Twitter.

Pour sa part, le ministre des Affaires étrangères, Gabi Ahkenazi, a écrit sur Twitter qu’à « cette occasion festive de l’Aïd al-Fitr, je souhaite à tous les musulmans, en Israël et dans le monde entier, une fête bénie et pacifique ».

Samedi dans la soirée, le Premier ministre Benjamin Netanyahu n’avait pas encore transmis ses vœux de fête à la population musulmane du pays.

Mercredi, le président de la Knesset Yariv Levin avait souhaité bonne fête aux musulmans pendant la séance plénière en langue arabe.

En Cisjordanie, le président de l’Autorité palestinienne Mahmoud Abbas a transmis ses vœux pour l’Aïd aux Palestiniens présents sur le territoire ainsi qu’à l’étranger, clamant qu’il espérait que l’année prochaine puisse permettre la mise en place d’un Etat palestinien avec Jérusalem-Est comme capitale.

La fermeture des secteurs palestiniens de Cisjordanie, décidée par l’AP, est entrée en vigueur et elle durera jusqu’à lundi soir.

« Toutes les structures publiques et privées ont été fermées à l’exception des pharmacies et boulangeries dans lesquelles les clients ne peuvent venir qu’à pied », a précisé le site d’information officiel palestinien, Wafa.

Dans la bande de Gaza, des directives mises en place par le groupe terroriste palestinien du Hamas interdisent les rassemblements publics dans les parcs, sur les plages, dans les cafés et dans les salles de spectacle.

Si le complexe du mont du Temple restera fermé tout au long de la fête, le Waqf islamique a annoncé, la semaine dernière, la réouverture du lieu saint lorsque l’Aïd al-Fitr se terminera mardi – soit deux mois après sa clôture pour cause de coronavirus.

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...