Les ministres renforcent les mesures contre les lanceurs de pierres
Rechercher

Les ministres renforcent les mesures contre les lanceurs de pierres

Le Cabinet a approuvé l'utilisation de fusils de calibre 22 contre des émeutiers qui mettent des vies en danger, et une peine minimale de 4 ans de prison

Réunion du cabinet israélien (Crédit photo: Alex Kolomoisky/POOL)
Réunion du cabinet israélien (Crédit photo: Alex Kolomoisky/POOL)

Le cabinet de sécurité a voté jeudi à l’unanimité en faveur d’une série de mesures proposées visant à lutter contre les jets de pierres, y compris des peines minimales obligatoires pour les personnes reconnues coupables d’avoir jeté des pierres ou des bombes incendiaires, et un assouplissement des règles régissant l’utilisation de tirs a balles réelles par les forces de police dans les cas de jets de pierres et de cocktails molotov.
 
Le cabinet a décidé de soutenir la législation permettant de tirer à balles réelles dans tous les cas où des vies sont menacées; d’utiliser des fusils Ruger de calibre .22 fusils contre les lanceurs de pierres; une peine minimale d’emprisonnement de quatre ans pour les lanceurs de pierres, y compris des peines de prison et des amendes pour les mineurs de 14 à 18 ans; l’annulation des prestations sociales pour les mineurs en prison; et l’évaluation d’une amende pour les parents de collage d’enfants condamnés âgés de 12 à 14 ans.

Après le vote, le Premier ministre Benjamin Netanyahu a tweeté : « En Israël, ces objets meurtriers ne seront pas jetés sans réponse et sans prévention. »

« Ces sanctions sont valables pour tous les citoyens israéliens et habitants d’Israël », a-t-il ajouté, faisant allusion aux habitants palestiniens de Jérusalem-Est qui n’ont pas la nationalité israélienne.

L’AFP a contribué à cet article

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...