Rechercher

Les nouveaux membres du US Holocaust Memorial Museum Council

Stuart Eizenstat, qui a dirigé les négociations sur les réparations de la Shoah pendant des décennies, présidera le groupe

Stuart E. Eizenstat, le négociateur en chef de la Jewish Claims Conference, traverse le Mémorial de la Shoah à Berlin en 2011. (Crédit : Markus Schreiber/AP)
Stuart E. Eizenstat, le négociateur en chef de la Jewish Claims Conference, traverse le Mémorial de la Shoah à Berlin en 2011. (Crédit : Markus Schreiber/AP)

JTA – L’administration Biden va nommer 12 personnes au US Holocaust Memorial Museum Council, dont beaucoup défendent depuis longtemps les survivants de la Shoah et l’enseignement de la Shoah.

Parmi les personnes nommées mercredi dans une liste obtenue par la JTA figure Stuart Eizenstat, qui a dirigé pendant des décennies les négociations sur les réparations de la Shoah pour plusieurs administrations, dont l’actuelle. Biden l’a nommé président du conseil.

Abraham Foxman, qui a pris sa retraite en 2015 en tant que directeur national de l’Anti-Defamation League (ADL) et qui est un survivant de la Shoah qui a souvent parlé de son expérience d’avoir été caché par une famille chrétienne, a également été nommé au conseil.

Une autre personne nommée est Leah Pisar, la fille de Samuel Pisar, un survivant de la Shoah qui a beaucoup écrit sur le génocide. L’aîné des Pisar a écrit le texte parlé qui accompagne le « Kaddish », une œuvre fondamentale de Leonard Bernstein. Leah Pisar a récité le texte de son père lors de représentations de « Kaddish » et dirige le projet Aladin, qui lutte contre l’antisémitisme et d’autres préjugés.

Photo prise le 2 octobre, 2012 montrant l’avocat américain, auteur et survivant de la Shoah, Samuel Pisar et son épouse Judith, à l’Hôtel de Ville de Paris. (Crédit : AFP PHOTO / JACQUES DEMARTHON)

M. Biden a également nommé Tom Bernstein, ancien président, et Allan Holt, actuel vice-président. Une autre personne nommée est Susan K. Stern, qui est impliquée depuis des décennies dans le système des fédérations juives et qui a été présidente de la branche de New York de l’United Jewish Appeal (UJA).

Le conseil compte en tout 68 membres, y compris les personnes nommées par le président, qui servent des mandats de cinq ans, ainsi que des sénateurs et des représentants et des membres des départements de l’Education, de l’Intérieur et de l’État.

Il y a un an, l’ancien président Donald Trump avait suscité des interrogations lorsqu’il avait nommé au conseil un certain nombre de jeunes acolytes qui avaient peu ou pas de connaissances sur la Shoah.

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...