Israël en guerre - Jour 231

Rechercher
Les otages du 7 octobre

Tami Metzger, 78 ans, libérée de Gaza ; son mari Yoram, 80 ans, toujours captif

Le couple a été en contact par WhatsApp pour la dernière fois à 8h50, au kibboutz Nir Oz, le 7 octobre 2023

Tami et Yoram Metzger, capturés dans leur maison du kibboutz Nir Oz le 7 octobre 2023. (Autorisation)
Tami et Yoram Metzger, capturés dans leur maison du kibboutz Nir Oz le 7 octobre 2023. (Autorisation)

Tamar Metzger, dite Tami a été libérée le 28 novembre dans le cadre d’un accord de cessez-le-feu temporaire négocié par le Qatar et les États-Unis entre le Hamas et Israël. Son mari Yoram reste en captivité à Gaza. Voici l’histoire de sa capture.

Yoram, 80 ans, et Tami Metzger, 78 ans, ont été pris en otages depuis leur maison du kibboutz Nir Oz le 7 octobre, alors que les terroristes palestiniens du Hamas faisaient la guerre à leur communauté, tuant et enlevant un quart des résidents.

Le couple – parents de trois enfants et grands-parents de sept – était en contact avec sa famille ce matin-là, dont certains vivent également dans le kibboutz, a déclaré l’une de leurs petite-filles, Ofir Metzger, lors d’une interview à la chaîne publique israélienne Kan.

« Ils ne sont pas toujours sur WhatsApp », a déclaré Ofir. « Ils sont plus âgés. »

Ils n’aiment pas toujours aller dans le mamad – pièce sécurisée – mais ils avaient assuré à leurs enfants et petits-enfants qu’ils s’y trouvaient ce matin-là.

À 8h50, les aînés Metzger ont envoyé leur dernier message.

Lorsque la famille a pu entrer dans la maison, il n’y avait aucun signe de lutte, a déclaré Ofir, hormis les preuves que les terroristes avaient saccagé leur maison.

L’armée a finalement informé la famille qu’elle changeait le statut de Yoram et Tami de disparus à otages.

La famille de la sœur d’Ofir a survécu à l’assaut des terroristes ce jour-là en tenant la porte de leur mamad pendant plus de six heures, alors que les terroristes se déchaînaient dans la maison.

« Nous nous sommes rendu compte plus tard de la chance que nous avons eue », a déclaré Ofir.

La famille a ensuite été évacuée vers Eilat, en même temps que les autres résidents de Nir Oz.

Yoram a travaillé à l’usine de Nirlat pendant des décennies et, plus récemment, dans le garage du kibboutz. C’est un excellent cuisinier, plein d’humour, un passionné d’histoire et un client assidu de la cave de Nir Oz.

Tami a travaillé dans l’éducation et dans l’épicerie du kibboutz. Elle est également une excellente cuisinière et une lectrice vorace.

Leur belle-fille, Ayala Metzger, a décrit le couple comme âgé et malade. Yoram est diabétique et, après s’être cassé la hanche il y a six mois, il a encore du mal à marcher. Tami prend de nombreux médicaments, a déclaré Ayala.

En savoir plus sur :
S'inscrire ou se connecter
Veuillez utiliser le format suivant : example@domain.com
Se connecter avec
En vous inscrivant, vous acceptez les conditions d'utilisation
S'inscrire pour continuer
Se connecter avec
Se connecter pour continuer
S'inscrire ou se connecter
Se connecter avec
check your email
Consultez vos mails
Nous vous avons envoyé un email à gal@rgbmedia.org.
Il contient un lien qui vous permettra de vous connecter.
image
Inscrivez-vous gratuitement
et continuez votre lecture
L'inscription vous permet également de commenter les articles et nous aide à améliorer votre expérience. Cela ne prend que quelques secondes.
Déjà inscrit ? Entrez votre email pour vous connecter.
Veuillez utiliser le format suivant : example@domain.com
SE CONNECTER AVEC
En vous inscrivant, vous acceptez les conditions d'utilisation. Une fois inscrit, vous recevrez gratuitement notre Une du Jour.
Register to continue
SE CONNECTER AVEC
Log in to continue
Connectez-vous ou inscrivez-vous
SE CONNECTER AVEC
check your email
Consultez vos mails
Nous vous avons envoyé un e-mail à .
Il contient un lien qui vous permettra de vous connecter.