Les parents d’Otto Warmbier ont dîné avec Trump à la Maison Blanche
Rechercher

Les parents d’Otto Warmbier ont dîné avec Trump à la Maison Blanche

Plus tôt cette année, Fred et Cindy Warmbier avaient critiqué le président pour ce qu'ils ont qualifié de son "éloge extravagant" du dictateur nord-coréen Kim Jong Un

Otto Warmbier arrive au tribunal pour son procès à Pyongyang, en Corée du Nord, le 16 mars 2015 (Xinhua / Lu Rui via Getty Images / JTA)
Otto Warmbier arrive au tribunal pour son procès à Pyongyang, en Corée du Nord, le 16 mars 2015 (Xinhua / Lu Rui via Getty Images / JTA)

Les parents de l’étudiant juif américain Otto Warmbier ont dîné à la Maison Blanche avec le président américain Donald Trump.

Le dîner s’est tenu samedi soir, selon des informations.

Otto Warmbier a été détenu en Corée du Nord pendant plus d’un an et il est mort peu après son retour aux Etats-Unis à Cincinnati dans l’Ohio, en juin 2017 alors qu’il était dans le coma. Il avait 22 ans.

L’étudiant de l’université de Virginie avait été condamné à 15 ans de camps de travail pour avoir volé une affiche de propagande. La Corée du Nord avait affirmé qu’il avait agi sur les ordres d’une Eglise Méthodiste de l’Ohio.

A sa libération, la Corée du Nord a déclaré que l’état de santé de Warmbier s’était dégradé après une contamination au botulisme. Les docteurs de Warmbier aux Etats-Unis ont dit qu’il avait subi d’importantes lésions cérébrales.

Fred et Cindy Warmbier sont applaudis durant le discours de l’Etat de l’Union à Washington, le 30 janvier 2018 (Crédit : Chip Somodevilla/Getty Images/AFP)

Plus tôt cette année, Fred et Cindy Warmbier ont critiqué Trump pour ce qu’ils ont qualifié de son « éloge extravagant » du dictateur nord-coréen Kim Jong Un.

Kim Jong Un « et son régime malfaisant sont responsables de la mort de notre fils Otto » mais aussi d’une « cruauté inimaginable et inhumaine », ont écrit Fred et Cindy dans une déclaration du 28 février.

« Aucune excuse ou éloge extravagant ne peuvent changer cela ».

Le président américain Donald Trump, à droite, aux côtés du leader de la Corée du nord, Kim Jong Un, pendant une pause lors du deuxième sommet Etats-Unis-Corée du nord organisé à l’hôtel Sofitel de Hanoï, au Vietnam, le 28 février 2019 (Crédit :Saul Loeb/AFP)

Trump a rencontré Kim à Hanoi, au Vietnam, à la fin février pour des négociations sur la levée des sanctions contre la Corée du Nord en échange de son désarmement nucléaire. Le président, qui a qualifié le dictateur de « mon ami Kim », a quitté les négociations prématurément sans parvenir à un accord.

Trump a déclaré aux journalistes à Hanoi qu’il pense que Kim n’était pas au courant que Warmbier était en mauvaise condition.

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...