Les photos de 2 enfants juif et musulman protestant contre Trump font le Buzz
Rechercher

Les photos de 2 enfants juif et musulman protestant contre Trump font le Buzz

Une photo de la manifestation contre l’interdiction des immigrants, parue dans le Chicago Tribune, a été likée et retweetée des milliers de fois

Cette image d'une fillette musulmane et d'un garçonnet juif a été retweetée plus de 220 000 fois (Capture d'écran issue de   Nuccio DiNuzzo/Twitter)
Cette image d'une fillette musulmane et d'un garçonnet juif a été retweetée plus de 220 000 fois (Capture d'écran issue de Nuccio DiNuzzo/Twitter)

JTA — Des milliers de manifestants – dont de nombreux Juifs – ont envahi les aéroports dans tout le pays le week-end dernier pour manifester leur désapprobation contre le décret exécutif du président Trump par lequel il interdit temporairement l’entrée aux Etats Unis des ressortissants de sept pays à majorité musulmane.

La Toile a été rapidement prise d’assaut par les clichés des différents mouvements de protestation.

Mais c’est cette photo qui a peut-être le plus résonné sur les médias sociaux.

Ce cliché, pris par Nuccio DiNuzzo, photographe pour le journal Chicago Tribune, montre un petit garçon juif coiffé d’une kippa aux côtés d’une fillette musulmane arborant le hijab, sur les épaules de leurs pères respectifs, qui brandissent tous deux des panneaux de contestation à l’aéroport international O’Hare de Chicago.

Le père du petit garçon juif tient, pour sa part, un panneau qui fait référence à l’Holocauste.

Mardi après-midi, la photo avait déjà été ‘likée’ plus de 220 000 fois et partagée plus de 110 000 fois sur Twitter.

https://twitter.com/GideonTurk/status/826277507741646848?ref_src=twsrc%5Etfw

Le cliché a également été partagé des milliers de fois sur Facebook, notamment par le maire de San Francisco et actuel lieutenant-gouverneur de Californie Gavin Newsom.

Selon DiNuzzo, le père musulman et sa fille sont Fatih et Meryem Yildirim de Schaumburg, dans l’Illinois, et le père juif et son fils sont le rabbin Jordan Bendat-Appell et son petit garçon, Adin, tous deux originaires de Deerfield, dans l’Illinois.

Le rabbin Bendat-Appell est directeur de programme à l’Institut de Spiritualité juive et au centre de la conscience juive de Chicago.

Bendat-Appell a expliqué au Chicago Tribune que les grand-parents maternels d’Adin étaient des survivants de l’Holocauste, qui avaient eux-mêmes passé du temps dans les camps de réfugiés.

« Notre tradition n’est pas ambiguë s’il s’agit de se souvenir de notre histoire pour déterminer comment passer aujourd‘hui à l’action », a-t-il déclaré.

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...