Les policiers israéliens devraient commencer à porter des caméras
Rechercher

Les policiers israéliens devraient commencer à porter des caméras

Les caméras seront constamment portées à l'exception de quelques cas particuliers ; le projet a coûté 40 millions de shekels

Les policiers israéliens en charge de la circulation et de la patrouille devraient commencer à porter des caméras.

Cette mesure serait mise à l’essai à travers le pays, dans le cadre des efforts visant à renforcer la confiance dans les forces de l’ordre.

Lorsque la nouvelle initiative a été présentée, le chef de la police israélien, Roni Alscheich, et le ministre de la Sécurité intérieure, Gilad Erdan, ont précisé que la première étape concernera 150 agents de patrouille et cinq équipes de policiers en charge de la circulation. Le système sera ensuite étendu à tous les agents de patrouille en Israël.

Les caméras seront tout le temps allumées, à l’exception des cas d’agression sexuelle, lorsque la victime présumée n’apparaîtra pas dans les vidéos, dans les hôpitaux, les écoles ou d’autres institutions sensibles et également lors des manifestations publiques.

Selon la police, les caméras seront placées dans un endroit bien en vue, afin que les gens puissent avoir conscience qu’ils sont filmés. Les enregistrements ne pourront être vus que par le personnel autorisé et ce uniquement dans le cadre de leurs fonctions. Des mesures seront également prises pour veiller à ce que les images ne soient pas rendues publiques, à moins qu’un cas particulier ne le justifie.

Le ministère de la Sécurité intérieure a affecté 40 millions de shekels à ce projet, a annoncé la police.

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...