Rechercher

Les prix du logement en Israël en hausse de 15,9 % par rapport à 2021

Les hausses se poursuivent dans tout le pays malgré le récent ralentissement des ventes et un projet à grande échelle de logement subventionné par le gouvernement

Un immeuble résidentiel de Tel Aviv. (Crédit : Emmanuel Dunand/AFP)
Un immeuble résidentiel de Tel Aviv. (Crédit : Emmanuel Dunand/AFP)

Le prix du logement en Israël continue de grimper à des niveaux records malgré un récent ralentissement des achats, a annoncé vendredi le Bureau central des statistiques, avec un bond de 15,9 % sur un an.

En avril et en mai 2022, le prix des appartements a augmenté en moyenne de 1,4 %, par rapport au mois précédent. Ce chiffre comprend à la fois les biens neufs et la revente.

Les prix ont ainsi augmenté de près de 16 % par rapport à la période allant d’avril 2021 à mai 2021, soit la plus forte hausse annuelle des prix des logements depuis une décennie.

La hausse mensuelle de 1,4 % est à comparer aux augmentations de 0,9 % de mars à avril, et cette hausse a été enregistrée dans tout le pays.

La hausse des prix la plus forte au cours des trois derniers mois a été enregistrée à Tel Aviv, avec 1,9 % d’augmentation. Même dans les zones perçues comme périphériques, des hausses de prix significatives ont été observées, avec une augmentation de 1,4 % dans le nord et de 1,2 % dans le sud.

Si l’on compare les valeurs des transactions avec celles de la même période de l’année dernière (avril à mai 2021), on constate que tous les quartiers ont enregistré des hausses de prix supérieures à 10 % : le centre avec 19,5 %, Tel Aviv avec 15,3 %, Jérusalem avec 14,6 %, Haïfa avec 14,4 %, le sud avec 14,2 % et le nord avec 12,8 %.

Ces fortes hausses surviennent en dépit des programmes de logement subventionnés par le gouvernement, qui contribuent à limiter la hausse des prix des logements neufs – représentant 28,5 % des ventes (avril à mai 2022) contre 25,7 % (mars à avril 2022). Si l’on exclut ces ventes, le prix des logements neufs a augmenté de 1,8 % au cours du mois. Sur l’année, le coût des logements neufs a augmenté de 18,7 % (avril à mai 2022 par rapport à avril à mai 2021).

La hausse des prix du logement devrait également entraîner une hausse des loyers, s’ajoutant à l’augmentation du coût de la vie, l’inflation s’établissant à 4,4 % en juin et le coût des biens de consommation étant en hausse.

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...