Les procureurs classent l’affaire de l’affiche de Netanyahu avec un nœud coulant
Rechercher

Les procureurs classent l’affaire de l’affiche de Netanyahu avec un nœud coulant

L’étudiante en art est innocentée des accusations d’incitations à la violence pour une œuvre représentant le Premier ministre avec une corde près d’une image d'Yitzhak Rabin

Une affiche du Premier ministre assassiné Yitzhak Rabin entourée d'images du Premier ministre Benjamin Netanyahu avec un nœud coulant, exposées au sein de l'Académie Bezalel, en décembre 2016. (Crédit : Twitter)
Une affiche du Premier ministre assassiné Yitzhak Rabin entourée d'images du Premier ministre Benjamin Netanyahu avec un nœud coulant, exposées au sein de l'Académie Bezalel, en décembre 2016. (Crédit : Twitter)

Les procureurs du district de Jérusalem ont clos mardi une affaire contre une étudiante de l’Académie Bezalel des arts et du design, dont l’affiche, qui montrait le visage du Premier ministre Benjamin Netanyahu derrière un nœud coulant, avait entraîné des condamnations des politiciens il y a deux mois.

L’œuvre de l’étudiante en première année, affichée dans l’enceinte de l’école, dans une cage d’escaliers, présentait plusieurs images de Netanyahu avec une corde entourant une seule image du Premier ministre assassiné Yitzhak Rabin, qui portait le mot « traître ».

Les procureurs ont estimé qu’il n’y avait aucune preuve contre la créatrice, et ont clôturé le dossier, affirmant que le procureur de l’Etat Shai Nitzan avait été informé de cette décision.

Rami Othman, l’avocat de l’étudiante, a déclaré que « c’était une enquête politique. Depuis le début, il était clair que cette affaire serait close et c’est ce qui est arrivé. L’étudiante se sent bien. Elle est heureuse que l’enquête s’achève. »

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...