« Les Shtisel – Une Famille à Jérusalem » : la série événement
Rechercher

« Les Shtisel – Une Famille à Jérusalem » : la série événement

Tous les ingrédients sont réunis pour rendre le téléspectateur accro à cette série qui offre une véritable plongée au cœur d’un quartier ultra-orthodoxe

Cette série a créé à juste titre un véritable buzz en Israël.

A la différence de très nombreux films israéliens traitant de la population haredi, cette série a l’intelligence de rentrer dans l’univers religieux sans en faire une critique acerbe.

Ici, le réalisateur Alon Zingman fait entrer le téléspectateur dans l’intimité d’une famille religieuse, certes, mais qui partage exactement les mêmes tracas du quotidien que toutes les familles du monde.

Entre deuil et amour, la première saison met en scène un jeune célibataire amoureux d’une veuve, une femme abandonnée qui essaye de faire face à ses nouvelles obligations, une adolescente rebelle qui s’adonne à des lectures profanes.

Au fur et à mesure des épisodes, le spectateur en vient presque à oublier le contexte religieux, pire encore, le spectateur finit par s’identifier complétement aux personnages de la série.
La finesse, l’empathie et la pudeur sont les maîtres mots de cette série.

Enfin le casting cinq étoiles ne gâche rien au plaisir : Michaël Aloni (Alata, Infiltration, Le policier) se transforme en beau gosse religieux, Zohar Strauss (Lebanon, Tu n’aimeras point) en père déserteur et Ayelet Zurer (Hostages, Munich) en veuve déchirée par ses sentiments.

La première saison de cette série est disponible en France depuis le 5 mai en coffret dvd et en vod.

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...