Au moins une roquette tirée dans le sud d’Israël depuis Gaza
Rechercher

Au moins une roquette tirée dans le sud d’Israël depuis Gaza

Les sirènes ont retenti dans le sud d'Israël ; De la fumée est apparue dans la région d'Ashkelon ; Quatrième incident en deux semaines

Une roquette Grad tirée depuis la bande de Gaza (Crédit / Jorge Novominsky/Flash90/File)
Une roquette Grad tirée depuis la bande de Gaza (Crédit / Jorge Novominsky/Flash90/File)

Une traînée de fumée est apparue après le tirs de roquettes lancées depuis la bande de Gaza vers la ville israélienne du sud, Ashkelon.

Les sirènes ont retenti dans les communautés israéliennes entourant la bande de Gaza, jeudi soir, la dernière attaque en date.

Ce ne fut pas immédiatement clair si des roquettes avaient été tirées ou si les sirènes étaient en réalité des fausses alarmes.

Les sirènes ont été entendues dans la région d’Ashkelon, juste au nord de la bande juste après 22 heures (heures locales).

Il y a une augmentation marquée des tirs de roquettes depuis la bande de Gaza, alors que de petites factions palestiniennes salafistes rivales cherchent à défier les dirigeants du Hamas de l’enclave.

La police israélienne a déclaré être à la recherche de l’obus. Aucune victime n’a été signalée.

Aucune revendication n’a été pour le moment déclarée par les groupes de la bande de Gaza.

Les autorités israéliennes estiment que le groupe terroriste du Hamas est responsable de ces tirs bien que les factions salafistes liées à l’État islamique les revendiquent.

Les dernières attaques ont chacune fait l’objet de représailles de la part de l’armée de l’air israélienne, menées contre des installations du Hamas.

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...