Rechercher

Les USA et Israël entament des exercices militaires aériens, navals et terrestres

L'exercice, baptisé Juniper Oak 2023, vise à montrer aux adversaires que Washington n'est pas distrait par l'invasion de l'Ukraine par la Russie ni par les menaces de la Chine

Emanuel Fabian est le correspondant militaire du Times of Israël.

Illustration : Des chasseurs F-35 israéliens escortant un bombardier B-52 américain à travers l'espace aérien israélien, le 10 novembre 2022. (Crédit : Armée israélienne)
Illustration : Des chasseurs F-35 israéliens escortant un bombardier B-52 américain à travers l'espace aérien israélien, le 10 novembre 2022. (Crédit : Armée israélienne)

Tsahal et le Commandement central des États-Unis (CENTCOM) ont commencé un exercice conjoint « à grande échelle » en Israël et au-dessus de la mer Méditerranée orientale, ont annoncé les deux armées.

L’exercice, baptisé Juniper Oak 2023, implique plus de 140 avions, 12 navires de guerre et des systèmes d’artillerie des deux nations, a indiqué le CENTCOM, qui a précisé qu’il se terminera vendredi.

Un haut responsable de la défense américaine a déclaré à NBC news que l’exercice vise à montrer aux adversaires, comme l’Iran, que Washington ne se laisse pas distraire par l’invasion de l’Ukraine par la Russie et par les menaces de la Chine de mobiliser une grande force militaire.

« Cet exercice renforce la préparation collective américano-israélienne et améliore l’interopérabilité des deux forces, contribuant ainsi à la stabilité régionale. Des exercices comme Juniper Oak montrent que l’interopérabilité et l’intégration représentent l’amélioration de la sécurité dans la région », a déclaré le CENTCOM dans un communiqué.

Tsahal a pour sa part fait savoir dans un communiqué que l’entraînement permettrait d’examiner le niveau de préparation américano-israélien et d’améliorer la relation entre les deux armées.

Le général Michael Kurilla, commandant du CENTCOM, a déclaré que l’exercice « renforce notre capacité à répondre aux contingences, et souligne notre engagement au Moyen-Orient. »

Le logo de Juniper Oak en 2023. (Crédit : CENTCOM)

Dans son communiqué de presse, le CENTCOM a indiqué que les forces s’entraîneraient au commandement et au contrôle conjoints ; à des opérations aériennes dans un contexte de guerre maritime ; aux opérations de recherche et de secours pendant les combats ; aux attaques électroniques ; à la suppression des défenses anti-aériennes ennemies ; à la coordination des frappes et aux raids de reconnaissance, ainsi qu’aux interceptions aériennes.

Sur les 142 avions qui prennent part à cet exercice, cent sont Américains, a indiqué la NBC, avec notamment quatre bombardiers stratégiques B-52, cinq avions de chasse F-35, 45 avions de chasse F/A-18 et deux drones MQ-9 Reaper.

Le CENTCOM a précisé que des avions de chasse F-15 et F-16, des avions gunship d’attaque AC- 130, des hélicoptères Apache et d’autres appareil de secours et de réapprovisionnement en carburant participeront aussi à cet entraînement.

L’armée israélienne a expliqué que les avions simuleront « des scénarii variés », notamment des frappes contre des cibles simulant des menaces navales et le largage, par des bombardiers américains, de munitions dans le sud d’Israël.

Fichier : Une corvette Saar 5 de la marine israélienne s’approche d’un pétrolier de ravitaillement de la cinquième flotte américaine en mer Rouge, le 5 avril 2022. (Crédit : Armée israélienne)

Selon NBC, les deux vaisseaux impliqués dans l’exercice comprennent six navires de la marine israélienne et six navires américains, avec notamment un groupe de porte-avions de la marine des États-Unis.

L’armée israélienne a ajouté que des corvettes de classe Saar 5 et un sous-marin prendront part à cet entraînement. Les corvettes devront se réapprovisionner en carburant auprès d’un pétrolier américain « pour élargir l’envergure et les zones d’opération dans les situations de routine et d’urgence », a noté Tsahal.

Le CENTCOM et l’armée israélienne ont fait savoir que l’exercice impliquera aussi des systèmes de roquette d’artillerie à haute mobilité et des systèmes de lance-roquettes multiples, ainsi que des forces spéciales et d’infanterie.

Selon NBC, approximativement 6 400 soldats américains se mêleront, lors de l’exercice, à 1 100 militaires israéliens. L’entraînement sera observé par de hauts-commandants du CENTCOM.

Le responsable qui s’est entretenu avec NBC a déclaré qu’il s’agissait « de l’exercice le plus significatif entre les États-Unis et Israël jusqu’à présent », citant le nombre important d’avions et de soldats impliqués.

Des avions à réaction F-35i israéliens et F-15 américains lors d’un exercice au-dessus d’Israël, le 29 novembre 2022. (Crédit : Armée israélienne)

Il a indiqué que l’exercice ne ciblait pas une nation particulière mais que des adversaires régionaux, comme l’Iran, en prendraient acte, a dit la NBC. « L’envergure de l’exercice est pertinent dans une vaste gamme de scénarii et l’Iran pourrait en tirer certaines conclusions », aurait dit, selon la NBC, ce responsable qui n’a pas été identifié.

« Il vise essentiellement à tester nos capacités à agir à cette échelle aux côtés des Israéliens contre toutes sortes de menaces différentes. Mais, vous savez, je ne serais pas surpris si l’Iran voyait la portée et la nature de ces activités et si Téhéran comprenait ce que nous sommes capables de faire tous les deux », a ajouté la source.

Israël réalise régulièrement des entraînements militaires avec les soldats américains dans le pays, notamment des exercices aériens et de défense anti-missiles.

Au mois de novembre, l’armée israélienne et l’armée américaine avaient procédé à une série d’exercices aériens conjoints qui simulaient des frappes contre l’Iran et contre ses groupes mandataires régionaux.

Le chef d’état-major israélien de l’époque, Aviv Kohavi, avait signalé à cette occasion que les activités conjointes avec l’armée américaine au Moyen-Orient seraient « élargis de manière importante ».

En savoir plus sur :
S'inscrire ou se connecter
Veuillez utiliser le format suivant : example@domain.com
Se connecter avec
En vous inscrivant, vous acceptez les conditions d'utilisation
S'inscrire pour continuer
Se connecter avec
Se connecter pour continuer
S'inscrire ou se connecter
Se connecter avec
check your email
Consultez vos mails
Nous vous avons envoyé un email à gal@rgbmedia.org.
Il contient un lien qui vous permettra de vous connecter.