Israël en guerre - Jour 292

Rechercher

Les USA, Israël, les EAU et l’Inde lancent un site web pour promouvoir I2U2

Les quatre pays souhaitent attirer plus de fonds et de projets pour le forum, qui vise à renforcer la coopération dans des secteurs allant de la sécurité alimentaire à la tech

Jacob Magid est le correspondant du Times of Israël aux États-Unis, basé à New York.

Le directeur du ministère des Affaires étrangères Ronen Levi, le secrétaire du ministère indien des Affaires extérieures Dammu Ravi, le ministre d'État des Émirats arabes unis Ahmed Ali Al Sayegh et le sous-secrétaire américain à la croissance économique, à l'énergie et à l'environnement Jose Fernandez annoncent le lancement du site web I2U2 en marge de l'Assemblée générale des Nations unies à New York, le 21 septembre 2023. (Crédit : Capture d'écran/Zoom)
Le directeur du ministère des Affaires étrangères Ronen Levi, le secrétaire du ministère indien des Affaires extérieures Dammu Ravi, le ministre d'État des Émirats arabes unis Ahmed Ali Al Sayegh et le sous-secrétaire américain à la croissance économique, à l'énergie et à l'environnement Jose Fernandez annoncent le lancement du site web I2U2 en marge de l'Assemblée générale des Nations unies à New York, le 21 septembre 2023. (Crédit : Capture d'écran/Zoom)

Israël, les États-Unis, l’Inde et les Émirats arabes unis ont annoncé jeudi le lancement d’un site web pour promouvoir I2U2, leur nouvelle association, qui permettra aux entreprises privées de soumettre des propositions de projets commerciaux en vue de bénéficier du soutien du forum intergouvernemental.

L’annonce a été faite en marge de l’Assemblée générale des Nations unies par Jose Fernandez, sous-secrétaire américain à la Croissance économique, à l’Énergie et à l’Environnement, Ronen Levi, directeur du ministère des Affaires étrangères israélien, Ahmed Ali Al Sayegh, ministre d’État des Émirats arabes unis, et Dammu Ravi, secrétaire d’État indien aux Affaires extérieures.

Établi l’année dernière, le partenariat I2U2 vise à renforcer la coopération entre les pays participants dans les domaines de la sécurité alimentaire, de l’eau, de l’énergie, des transports, de l’espace, de la santé et de la technologie.

Il est par ailleurs reconnu comme une composante des efforts déployés par les États-Unis pour limiter l’influence de la Chine au Moyen-Orient et en Asie. Pour Israël, le forum est un outil supplémentaire pour renforcer l’opposition à l’Iran tout en consolidant les accords d’Abraham.

« Ce site web offrira aux entreprises la possibilité de se concerter et de collaborer sur des projets et des partenariats durables dans diverses régions du monde », a expliqué Ravi, le représentant de l’Inde.

« La création de ce site web symbolise une nouvelle avancée concrète dans notre partenariat qui vise à mobiliser à la fois les capitaux et l’expertise du secteur privé pour moderniser les infrastructures, décarboniser les industries, améliorer la santé publique et promouvoir le développement des technologies vertes », a déclaré Sayegh, des Émirats arabes unis.

Le premier ministre indien Narendra Modi, le président américain Joe Biden, le premier ministre Yair Lapid et Mohamed bin Zayed des EAU participent à un sommet virtuel du forum I2U2 le 14 juillet 2022. (Capture d’écran/YouTube)

Fernandez, le responsable américain, en a profité pour annoncer la création de l’I2U2 Private Enterprise Partnership, un nouveau partenariat public-privé regroupant le département d’État américain, le US-Emirates Business Council, le Emirates-India Business Council et le Emirates-Israel Business Council.

Ce partenariat « s’efforcera de promouvoir l’initiative I2U2 dans le monde des affaires et de soutenir les projets et autres efforts qui contribueront à la réalisation des objectifs de l’initiative I2U2 », a déclaré Fernandez.

Les représentants des trois conseils économiques ont assisté virtuellement à l’événement et ont signé un mémorandum d’entente (MOU) créant le nouveau partenariat.

S’adressant au Times of Israel après le lancement du site web, Fernandez a déclaré que l’objectif global d’I2U2 « est de stimuler les investissements des quatre pays qui travaillent ensemble afin de mettre en évidence les avantages de la coopération dans la région ».

Il a révélé que les participants envisageaient également des investissements provenant de pays autres que ceux des quatre nations membres, et notamment d’Afrique australe.

« L’idée est de rassembler un plus grand nombre de projets, qui peuvent être soumis sur le site web, et il appartiendra ensuite aux quatre pays de décider de ceux qu’ils veulent soutenir », a expliqué Fernandez.

« C’est une façon de rationaliser le processus et d’essayer de trouver plus d’investissements. Nous avons suscité de l’intérêt, nous avons reçu des projets, mais nous en voulons encore plus. »

En savoir plus sur :
S'inscrire ou se connecter
Veuillez utiliser le format suivant : example@domain.com
Se connecter avec
En vous inscrivant, vous acceptez les conditions d'utilisation
S'inscrire pour continuer
Se connecter avec
Se connecter pour continuer
S'inscrire ou se connecter
Se connecter avec
check your email
Consultez vos mails
Nous vous avons envoyé un email à gal@rgbmedia.org.
Il contient un lien qui vous permettra de vous connecter.
image
Inscrivez-vous gratuitement
et continuez votre lecture
L'inscription vous permet également de commenter les articles et nous aide à améliorer votre expérience. Cela ne prend que quelques secondes.
Déjà inscrit ? Entrez votre email pour vous connecter.
Veuillez utiliser le format suivant : example@domain.com
SE CONNECTER AVEC
En vous inscrivant, vous acceptez les conditions d'utilisation. Une fois inscrit, vous recevrez gratuitement notre Une du Jour.
Register to continue
SE CONNECTER AVEC
Log in to continue
Connectez-vous ou inscrivez-vous
SE CONNECTER AVEC
check your email
Consultez vos mails
Nous vous avons envoyé un e-mail à .
Il contient un lien qui vous permettra de vous connecter.