Les utilisateurs de Waze aident à protéger la faune sur les routes israéliennes
Rechercher

Les utilisateurs de Waze aident à protéger la faune sur les routes israéliennes

Une nouvelle fonctionnalité de l'application permet aux utilisateurs de signaler où les animaux ont été tués afin d'aider à trouver des zones dangereuses pour la faune

L'application Waze. Illustration. (Crédit : Yonatan Sindel/Flash90)
L'application Waze. Illustration. (Crédit : Yonatan Sindel/Flash90)

Quelque 12 000 utilisateurs de Waze en Israël ont signalé des incidents sur les routes au cours des six derniers mois, dans le but d’aider à sauver la faune israélienne.

Waze, une application destinée aux automobilistes, s’est associée à The Society for the Protection of Nature in Israel, ou SPNI, pour déterminer quelles routes israéliennes sont les plus dangereuses pour les animaux sauvages du pays.

Un bouton spécial sur l’application permet aux conducteurs de signaler les animaux morts sur la route.

Les données ont été présentées à la commission de la Science de la Knesset mercredi.

La session a porté sur l’utilisation d’outils et de méthodes technologiques pour aider les activités dédiées à la préservation de la nature et à la protection de l’environnement et de la nature israélienne.

Le SPNI a déterminé que l’autoroute 2, l’autoroute sur la côte entre Tel Aviv à Haifa et l’autoroute 6, l’autoroute trans-israélienne, connaissent le plus grand nombre d’incidents liés à la route. Chacune de ses autoroutes ont plus de 700 incidents signalés.

L’autoroute 1, l’artère principale entre Jérusalem-Tel Aviv et l’autoroute 443, l’autoroute alternative entre Tel-Avivet Jérusalem, ont eu respectivement 600 et 500 incidents signalés sur ces routes.

Parmi les animaux les plus fréquemment écrasés par les voitures, il y a des gazelles, des porcs-épics, des blaireaux, des tortues, des hyènes et des loutres.

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...