L’Etat islamique dit lorgner sur le Golan syrien
Rechercher

L’Etat islamique dit lorgner sur le Golan syrien

L'EI met en garde les groupes rebelles à la frontière avec Israël de ne pas collaborer avec l'Occident

Dans un nouveau clip, l'État islamique a averti les groupes rebelles à la frontière syrienne avec Israël qu'il a l'intention de contrôler la région (Capture d'écran)
Dans un nouveau clip, l'État islamique a averti les groupes rebelles à la frontière syrienne avec Israël qu'il a l'intention de contrôler la région (Capture d'écran)

L’État islamique a publié un clip cette semaine avertissant les groupes rebelles du côté syrien du plateau du Golan – à la frontière avec Israël – que l’organisation avait jeté son dévolu sur la zone et avait l’intention de la contrôler.

C’est la première fois que le groupe annonce publiquement son intention de conquérir le Golan syrien, actuellement dans les mains de divers groupes rebelles syriens.

« Je vous conseille de vous méfier, » dit un combattant de l’EI dans la vidéo, selon une traduction de la Deuxième chaîne israélienne. « Pourquoi vous battez-vous sous un drapeau inconnu ? Pourquoi ne respectez-vous pas les lois d’Allah et ne déployez-vous pas son étendard ? »

« Les groupes auxquels vous appartenez […] ont rejoint les infidèles et reçoivent leur aide et opèrent [ensemble] à partir d’une salle de commande à Amman, » a poursuivi l’homme armé de l’EI, en référence à la coalition menée par les États-Unis qui frappent régulièrement les positions du groupe en Irak.

Le plateau du Golan, du côté syrien de la frontière, est principalement aux mains des rebelles. Un officier israélien parlant à des correspondants militaires cette semaine a décrit le Front al-Nosra affilié à al-Qaïda comme assis « sur la clôture » et a déclaré que le groupe sunnite radical est positionné « à 100 mètres » de la frontière d’Israël. L’Armée syrienne libre, a-t-il ajouté, « est éparpillée ».

La position connue de l’État islamique la plus proche du Golan syrien se trouve à quelque 50-60 km. Selon la Deuxième chaîne, le groupe a conquis la semaine dernière des villes à 60 km de Qouneitra.

Selon les évaluations militaires, les combattants de l’EI continuent d’avancer vers l’ouest en direction de la frontière israélienne.

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...