L’ex-ambassadeur au Royaume uni identifié comme étant l’envoyé réprimandé
Rechercher

L’ex-ambassadeur au Royaume uni identifié comme étant l’envoyé réprimandé

Daniel Taub aurait reçu des visiteurs, qui n'ont pas été soumis au protocole de sécurité, à son domicile officiel

Daniel Taub dans une synagogue à Bradford, le 18 août 2014 (Crédit : Raine Marcus)
Daniel Taub dans une synagogue à Bradford, le 18 août 2014 (Crédit : Raine Marcus)

Le quotidien britannique, The Guardian, a identifié Daniel Taub comme étant l’ancien émissaire israélien qui n’aurait pas obtenu une prolongation de son mandat au poste à l’ambassade car il aurait reçu des visiteurs, sans autorisation, à son domicile officiel.

Taub était l’ambassadeur d’Israël au Royaume-Uni jusqu’en juin 2015.

Selon les médias hébreux, Taub avait demandé une prolongation de son mandat de quatre ans comme ambassadeur, mais sa demande a été rejetée par le ministère des Affaires étrangères car il a, à plusieurs reprises, rompu le protocole de sécurité en acceptant des visiteurs le soir qui n’avaient pas les autorisations sécuritaires requises.

Le ministère des Affaires étrangères, tout en ne niant pas les rapports, a rejeté les rumeurs publiées en ligne mardi qui affirmaient que Taub était impliqué dans un scandale et a insisté sur le fait qu’il n’y avait eu « aucun [acte répréhensible] pénalement ou disciplinairement », selon le Guardian.

Un expert en droit international, Taub était un candidat au poste de conseiller juridique en chef du ministère des Affaires étrangères.

Haaretz a indiqué que le comité responsable des nominations de haut rang dans la fonction publique a bloqué cette semaine la candidature de Taub en se fondant sur ces présumées violations de protocole de sécurité.

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...