L’ex-chef de cabinet de Netanyahu questionné sur le Premier ministre
Rechercher

L’ex-chef de cabinet de Netanyahu questionné sur le Premier ministre

Ari Harow, longtemps conseiller et directeur de campagne pour le Premier ministre et le Likud, a été détenu par la police à l'aéroport Ben Gurion

Ari Harow, ancien chef de cabinet du Premier ministre Benjamin Netanyahu pendant une réunion du Likud à la Knesset, le 24 novembre 2014. (Crédit : Miriam Alster/Flash90)
Ari Harow, ancien chef de cabinet du Premier ministre Benjamin Netanyahu pendant une réunion du Likud à la Knesset, le 24 novembre 2014. (Crédit : Miriam Alster/Flash90)

L’ancien chef de cabinet du Premier ministre Benjamin Netanyahu, Ari Harow, a été retenu par la police à l’aéroport Ben Gurion jeudi matin et interrogé, en lien avec une enquête de corruption qui concerne le Premier ministre.

En décembre, il a été interrogé par la police dans le cadre d’ « une série » de délits qu’il est soupçonné d’avoir commis durant son service au sein du cabinet du Premier ministre.

Mais ce jeudi, des enquêteurs de l’unité 433 de la police pour les crimes de grande envergure ont interrogé Harow en raison des soupçons de corruption portant sur Netanyahu lui-même, selon la radio israélienne.

Harow (né à Los Angeles) a été nommé chef de cabinet du Premier ministre en 2014, et a servi pendant une année avant de diriger la campagne électorale de 2015 pour le parti du Likud de Netanyahu.

Il a d’abord travaillé pour Netanyahu comme conseiller aux Affaires étrangères pendant qu’il était leader de l’opposition. Il a alors mené la campagne électorale de 2009 qui a catapulté Netanyahu dans ses fonctions. Après l’élection, il a été chef de bureau du Premier ministre jusqu’en 2010, gérant le calendrier du Premier ministre et le conseillant sur toute une gamme de sujets.

En 2010, entre ses heures de travail au bureau du Premier ministre, Harow a fondé 3H Global, une société de relations gouvernementales internationales basée en Israël.

Selon le site Web de l’entreprise, la société a été fondée « pour aider les gouvernements, les ONG et les entreprises ».

Le site Web dit que Harow « utilise son expérience professionnelle remarquable pour atteindre les niveaux les plus élevés du gouvernement, de la communauté et de la philanthropie pour aider à atteindre ce but. Sa connaissance complexe de la synergie entre le gouvernement, les médias et d’autres parties prenantes donne un avantage concurrentiel aux clients ».

Quand Harow a été nommé chef de cabinet, il a laissé le contrôle de l’entreprise à son frère, Josh Harow, qui en est actuellement le conseiller financier.

Le procureur général, Avichai Mandelblit, a reconnu dimanche qu’il avait ordonné une enquête suite à des allégations portées contre Netanyahu. Le Premier ministre a nié tout acte répréhensible et a prédit que l’enquête serait bientôt close.

Selon des rapports, le procureur général examine des soupçons de blanchiment d’argent impliquant le Premier ministre et un conseiller senior du ministère de la Justice pour l’instant anonyme, parmi d’autres.

Samedi, la Deuxième chaîne a rapporté que les affirmations étaient liées au transfert « de larges sommes » d’argent à un des membres de la famille Netanyahu « à des fins non politiques ».

Selon des rapports de la Dixième chaine, l’investigation de la police – qui n’est pas encore une véritable enquête – pourrait impliquer le Premier ministre et un conseiller senior du ministère de la Justice dans une « grande organisation » de corruption.

Les fonctionnaires de police doivent encore suivre des pistes à l’étranger pour des examens financiers et juridiques des transactions de Netanyahu, selon les rapports.

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...